Joseph L. Mankiewicz

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 11 février 1909 à Wilkes-Barre, Joseph L. Mankiewicz est un réalisateur et scénariste américain occupant une place à part dans le cinéma d'Hollywood à travers une vingtaine de réalisation. Il obtient une licence de lettre à l'Université Columbia en 1928 puis est envoyé à Berlin par son père. A Berlin, Mankiewicz s'intéresse au théâtre et au cinéma, il va notamment traduire des intertitres pour la compagnie UFA. De retour aux Etats-Unis, il rejoint son frère Herman à Hollywood ( son frère est notamment le scénariste de Citizen Kane ) où il écrit des dialogues. En 1936, il continue à travailler ses armes à la MGM et obtient une noinmation à l'Oscar du meilleur scénario pour L'Ennemi Public n°1. Louis B. Mayer le nomme producteur mais après quelques disputes entre les deux hommes, il rejoint 20th Century Fox où il remplace Lubitsch sur le tournage de son film qu'il est incapable de finir suite à une crise cardiaque : Le Château du dragon. L'année suivante, il retrouve son actrice Gene Tierney et explorer la solitude et la perte de l'être aimé avec un film fantastique, L'aventure de mme Muir avec dans le rôle du vieux fantôme Rex Harrisson. Il rencontre le succès en 1949 avec Chaînes conjugales qui lui permet de remporter les Oscars du meilleur scénario et de la mise en scène. En 1950, il réitère la performance avec le film Eve, obtenant également l'Oscar du meilleur film. Le film où l'on retrouve au casting Bette Davis, Ann Baxter et Georges Sanders nous montre les rapports qu'entretient une grande actrice avec son entourage. Après avoir réalisé L'Affaire Cicéron, il quitte la Fox et Los Angeles pour s'installer plus au calme sur la côte Est en 1951. En 1952 il adapte Jules César avec Marlon Brando dans le premier rôle. En 1953, il crée sa propre maison de production, Figaro Inc. Il réalise dès lors La Comtesse aux pieds nus avec Ava Gardner et Humphrey Bogart. Après plusieurs échecs, il adapte la pièce de Tennessee Williams, Soudain l'été dernier avec Montgomery Clift, Katharine Hepburn et Elizabeth Taylor. L'année suivante, il retrouve cette dernière en reprenant la main du film Cléopâtre dans lequel on retrouve aussi Rex Harrisson et Richard Burton. Le tournage du film est difficile, Mankiewicz se bat contre la machine hollywoodienne jusqu'en 1963. Mankiewicz reniera ce film remanié par Zanuck. Fatigué par le système, il faudra attendre 1967 pour voir Mankiewicz revenir derrière la caméra avec Guêpier pour trois abeilles puis en 1970 avec Le Reptile. En 1972, il tourne son dernier film, Le Limier, puis se retire du monde cinématographique. Il meurt en 1993 à New York.

Bibliographie :