Mathieu Amalric

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 25 octobre 1965 à Neuilly-sur-Seine, Mathieu Amalric début le cinéma comme simple accessoiriste. Après de petits rôles, il apprend en 1987 aux cotés de Louis Malle dans un stage en 1987. Sa carrière décolle avec son rôle dans Comment je me suis disputé... ( ma vie sexuelle ) d'Arnaud Desplechin pour lequel il reçoit le César du meilleur espoir masculin en 1997. Dès lors il enchaine les rôles avec Dieu seul me voit de Bruno Podalydès, Alice et Martin d'André Téchiné ou Fin août, début septembre d'Olivier Assayas. En 1997 il réalise son premier film Mange ta soupe puis deux autres en 2001 avec Le Stade de Wimbledon et en 2003 avec La Chose publique. On le retrouve devant la caméra en 2005 où il incarne Ismaël dans Rois et reine et reçoit le César du meilleur acteur. Il recevra un deuxième césar en 2008 avec Le Scaphandre et le Papillon. Sa notoriété gagne l'étranger, on le retrouve dans Munich de Steven Spielberg en 2005, dans Marie Antoinette de Sofia Coppola la même année. En 2008 il est choisi pour incarner le méchant Dominic Green dans le nouveau James Boond : Quantum of Solace mais n'oublie pas le cinéma d'auteur en jouant dans Les Herbes folles d'Alain Resnais en 2009. En 2010 on le retrouve à la fois devant et derrière la caméra pour Tournée, son quatrième film en tant que réalisateur. Le film est salué par la critique internationale est remporte le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes.

Bibliographie :