Nicolas Winding Refn

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 29 septembre 1970 à Copenhague au Danemark, Nicolas Winding Refn est arrivé aux Etats-Unis en 1981. Il rentre à Copenhague pour passer son bac avant de retourner à New York pour intégrer l'American Academy of Dramatic Arts puis la Danish Film School. Inspiré par John Cassavetes et Martin Scorsese, il sort Pusher en 1996, film d'une violence peu courante. En 1999 il signe Bleeder, film noir quasi autobiographique respirant la jeunesse et dont le réalisme est d'une rare audace. Le film décroche le prix FIPRESCI au festival de Sarajevo. Son troisième long métrage Inside Job est réalisé en 2003 avec John Turturro dans le rôle principal. Ce thriller proche des tonalités fantastiques de David Lynch est présenté en avant-première mondiale au festival de Sundance et est accueilli avec enthousiasme par les critiques. Nicolas décide de tourner deux suites à Pusher suite au succès de celui ci dans le monde, Pusher II en 2004 et Pusher III en 2005 clôturant la trilogie en reculant encore les limites de la représentation de la violence. En 2006, il commence à écrire son nouveau projet, Vahalla Rising, Le Guerrier silencieux, s'inspirant d'une histoire que lui racontait sa mère lorsqu'il avait 5 ans. Il accepte avant de tourner ce film de réaliser Bronson, un portrait ultra-violent de Charles Bronson, le criminel le plus violet de Grande-Bretagne. Ce film par la violence et la musique rend hommage au cinéma de Stanley Kubrick et à son Orange Mécanique. Le Guerrier silencieux, Vahlalla Rising sort en 2010 avec pour la cinquième fois Mads Mikkelsen en vedette. Film expérimental, quasi muet. En 2011, Nicolas Winding Refn réalise son premier film américain, Drive avec Ryan Gosling et Carey Mulligan. Bien qu'étant un film de genre, le film est sélectionné au Festival de Cannes où il est salué par la critique et permet à son réalisateur de remporter le prix de la mise en scène.

Bibliographie :