Jean-Jacques Annaud

 

Citation :

"Le cinéma s'égare quand il devient de la radio filmée."
Jean-Jacques Annaud
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 1er octobre 1943 à Juvisy-sur-Orge, Jean-Jacques Annaud trouve très vite ses centres d'intérêt avec le cinéma et l'Histoire. Rêvant de devenir cinéaste, il incite ses parents à l'inscrire à l'école Louis-Lumière pour y suivre des études techniques. Formé en BTS technicien du cinéma et à l'IDHEC, en section réalisation, Jean-Jacques Annaud débute sa carrière dans la publicité, où il officie pendant une dizaine d'années. Sa carrière au cinéma part sous de très bons auspices puisque son premier long-métrage, La victoire en chantant décroche l'Oscar du meilleur film étranger. Dans son deuxième long métrage, Coup de tête, le cinéaste explore l'univers du football et de ses supporters. Porté par l'interprétation de Patrick Dewaere, le film est salué par la critique à sa sortie en 1978. Après ce portrait de la France contemporaine, le cinéaste ne cessera de voyager dans l'espace et dans le temps. Il s'attaque ensuite à des projets coûteux et ambitieux tels que la Guerre du feu ou bien encore l'Ours , deux films pour lesquels il reçoit le césar du meilleur réalisateur, et montre un savoir-faire de technicien solide quand il adapte Le Nom de la rose en 1986 ou L'Amant de Marguerite Duras en 1992. Bien que souffrant souvent d'une mauvaise presse, il est réputé pour être perfectionniste et un technicien hors pair, s'attachant à superviser lui-même chaque étape de la fabrication de ses films.

Bibliographie :