Frank Capra

 

Citation :

"Le cinéma est une maladie. Lorsqu'il atteint votre sang, il devient vite l'hormone numéro 1, il supplante les enzymes, commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroine, le seul antidote au cinéma est le cinéma."
Franck Capra
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 18 mai 1897 à Bisacquino en Sicile (Italie), Frank Capra, connu pour ses films prônant des valeurs moralistes, sociales et humanistes avec parfois un héros naif, commence dans le milieu du cinéma à partir de 1921 et en 1926 il commence à réaliser ses films qui étaient muets. Il commence à devenir plus connu quand il fait des films parlant. En 1931, son film La Blonde Platine (ou Platinium Blonde) donnera un des surnoms de son actrice principale, Jean Harlow. Il enchaine les films : Amour défendu (1932), La ruée (1932, un des premiers films qui parle ouvertement des difficultés de la Grande Dépression), La grande muraille (1933, un bide commercial interdit dans tout l'Empire britannique), La grande dame d'un jour (1933) ou encore La course de Broadway Bill (1934). Le réalisateur connaitra un immense succès en 1934 avec New York-Miami qui gagne les cinq principaux Oscars : meilleur film, meilleur scénario adapté, meilleur réalisateur, meilleur acteur (Clark Gable) et meilleure actrice (Claudette Colbert). Le record ne sera pas égalé pendant 40 ans ! En 1936, il tourne L'extravagant Mr Deeds. Le monsieur Deeds en question est interprété par Gary Cooper et permettra de révéler l'actrice Jean Arthur. Avec ce film, Capra reçoit de nouveau l'Oscar du meilleur réalisateur. Le cinéaste va permettre à James Stewart d'être reconnu dans la profession : il sera révélé aux côtés de Jean Arthur et Lionel Barrymore dans Vous ne l'emporterez pas avec vous (1938), film qui gagnera l'Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur (donc troisième Oscar pour Capra); sera nominé aux Oscars pour sa prestation dans Mr. Smith au sénat (1939) et sera de nouveau nominé aux Oscars pour sa performance dans La vie est belle (1946), film qui fut un échec commercial à sa sortie mais qui, depuis, est diffusé à chaque Noël pour la télévision américaine. Stewart deviendra le héros des films de Capra. Entre 1942 et 1948, Frank Capra réalise ou co-réalise huit documentaires pour le ministère de la guerre pour la série Pourquoi nous combattons. En 1941, Capra retrouve Gary Cooper pour L'homme de la rue. En 1944, il fait tourner Cary Grant et Priscilla Lane dans Arsenic et vieilles dentelles. En 1948, le couple Katharine Hepburn-Spencer Tracy tourne sous sa direction pour L'Enjeu. En 1951 il réalise Si l'on mariait papa. Après une absence de huit années, Capra revient avec Un trou dans la tête, avec Frank Sinatra. Son dernier film sera Milliardaire pour un jour (1961), remake d'un de ses films, La grande dame du jour (1932). On retrouve au casting Glenn Ford et Bette Davis. Frank Capra meurt le 3 septembre 1991 à La Quinta (Californie, USA).

Bibliographie :