Hark Tsui

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 2 janvier 1951 à Xu Ke au Viêt Nam, Tsui Man-kong, plus connu sous le nom de Tsui Hark est un réalisateur hong-kongais. Il émigre en 1967 à Hong-Kong pour étudier puis se rend au Texas pour suivre des études de cinéma. Il revient à Hong-Kong en 1977 et commence par tourner une série télévisée avec Golden dagger romance qui rencontre un beau succès et un film de sabre avec The Butterfly murders en 1979 pour la télévision qui fait de lui un de fers de lance de la Nouvelle vague hongkongaise. Il veut travailler les mythes chinois et les grands genres populaires de son pays, wu xia pian, kung-fu. Avec Zu, les guerriers de la montagne magique en 1983, il innove dans le domaine des effets spéciaux. Ce film est imprégné de la culture chinoise classique qu'il veut faire découvrir au monde entier. Tsui Hark cherche par dessus tout à offrir une traduction cinématographique aux éléments de la culture moniste asiatique, une véritable écriture calligraphique de l'image. Ce film lui a permis de se faire connaître sur la scène internationale. Il règne sur l'industrie du cinéma hong-kongais, il réalise de véritables chez-d'oeuvre avec Il était une fois en Chine en 1991 ou The Lovers en 1994 et en tant que producteur lance d'autres futurs noms du cinéma chinois comme John Woo, Kirk Wong, Ching Siu-tung. En 1995, The Blade est un authentique chef-d'oeuvre du film d'arts martiaux. Il tente l'aventure à Hollywood avec Double Team en 1997et Piège à Honk-Kong en 1998mais les deux films seront des échecs. De retour à Hong-Kong, il réalise Time and tide en 2001 et sort une suite en 2002 de son film culte, La Légende de Zu. Il adapte en 2005 la nouvelle Seven Swordsmen from Moutain Tian avec Seven Swords. A son jury à Canne, Tarantino le présentera en disant qu'il est le plus grand réalisateur du monde. En 2010, il est salué par la critique pour son film Détective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme.

Bibliographie :