Joon-ho Bong

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 14 septembre 1969 à Séoul en Corée du sud, Bong Joon-ho a fait des études en sociologie à l'université de Yonseil à Séoul avant d'étudier le cinéma à la Korean Academy of Film Arts. En 1995, il réalise un court métrage White Man avec lequel il gagne un prix au Shin-young Youth Movie Festival, la même année son film de fin d'études Incohérence est sélectionné aux festivals de Vancouver et Hong Kong. Il sort son premier long métrage en 2000 avec Barking dogs never bite mais c'est en 2003 avec Memories of murder, tiré d'une histoire vraie sur un serial-killer jamais arrêté, qu'il connaît la notoriété mondiale, gagnant le prix du meilleur réalisateur au festival de San Sebastian. Son succès lui permet d'obtenir un budget plus important pour on film suivant. Il sort en 2006 The Host, un film de monstre avec un mélange de famille et d'écologie. Le film est présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et consolide la renommée du réalisateur. En 2008 il participe au triptyque Tokyo! avec Leos Carax et Michel Gondry en réalisant le court métrage Shaking Tokyo. En 2009, Bong Joon-ho revient sur grand écran avec Mother, portrait d'une mère voulant prouver l'innocence de son fils diminué mental. Le film est projeté à Cannes et est applaudi par les critiques. Bong Joon-ho va s'essayer à Hollywood en 2013 avec Le Transperceneige. Espérons qu'il ne se fera pas démolir par cette grosse industrie mais qu'il gardera son style.

Bibliographie :