Wes Anderson

 

Citation :

"J'ai une obsession, essayer de ne jamais faire de compromis."
Wes Anderson
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né en 1969 à Houston au Texas, Wes Anderson décroche un diplôme en philosophie de l'université du Texas, puis continue ses études à la St John's High School de Houston. Fan depuis l'enfance de cinéma, il passe son temps libre à filmer avec sa caméra Super-8, allant jusqu'à proposer ses programmes courts à une chaîne locale du câble, période pendant laquelle il apprendra également le montage. Alors qu'il réussit le concours d'entrée dans la très convoitée Columbia University's Film High School, se présente à lui l'opportunité de réaliser un court en 16 mm. L'appel de la bobine se fait plus fort que la raison et il renonce à intégrer la prestigieuse école. Le film en question, c'est la comédie "Bottle Rocket", un court qu'il bricole en 1996 en compagnie d'un groupe d'amis qui participeront ensuite à la plupart de ses projets, parmi lesquels Luke et Owen Wilson, deux Texans eux aussi. En 1998, toujours aidé par les frères Wilson, il réalise" Rushmore" qui lui permet d’être découvert par la critique et de rejoindre la catégorie des jeunes cinéastes américains étiquetés « indépendants ». Trois ans plus tard sort "La Famille Tenenbaum" réunissant une belle brochette d'acteurs : Gene Hackman, Ben Stiller et Gwyneth Paltrow, entre autres. "La Vie aquatique", en 2005, lui permet de retrouver Bill Murray, un de ses acteurs fétiches, en plongeur dépressif. En 2008, Wes Anderson se penche à nouveau sur les névroses familiales en réalisant A bord du Darjeeling Limited. Wes Anderson s'entoure de nouveau d'une ribambelle d'acteurs, de George Clooney à Adrian Brody ou même Isabelle Huppert, les invitant à prêter leurs voix aux personnages de "Fantastic Mr Fox", un bijou de l'animation image par image sorti en 2010. Présent en 2012 au Festival de Cannes, son film sera choisi comme film d'ouverture et chose rare participera aussi à la compétition. Moonrise Kingdom est très bien accueilli mais repartira sans prix.

Bibliographie :