Stanley Kubrick

 

Citation :

"La question est de savoir si l'on donne au public quelque chose qui vise à le rendre plus heureux, ou quelque chose qui corresponde à la vérité du sujet."
Stanley Kubrick
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 26 juillet 1928 à New York dans le Bronx, il débute en autodidacte dans la photographie avec un appareil que son père lui avait offert pour son treizième anniversaire. En 1945, il vend au magazine Look, une photo d'un vendeur de journaux en larmes suite à la mort de Roosevelt, et se fera engagé comme photographe indépendant. Il y apprendra pendant 4 ans toutes les ficèles du métier, les éclairages, comment saisir le mouvement etc... Passionné par le cinéma, il fréquente les salles, et aura une préférence pour le cinéma d'auteur comme celui de Bergman, ou Antonioni et sera influencé par les mouvements de caméra complexe de Ophuls. Il se lance dès lors dans le cinéma en 1950, toujours en autodidacte, avec deux documentaires Day of the fight et Flying Padre. Il réalisera son premier long métrage, Fear and Desire, en 1953 mais retirera celui ci des circuits de la distribution afin d'en interdire toute projection jugeant son travail trop amateur, pourtant il a le mérite d'avoir bouclé son film seul. Il gagne en 1954 un léopard d'or au festival de Locarno pour son deuxième film Le baiser du tueur et attire ainsi les producteurs. Il réalise son premier grand film avec budget en 1956, L'Ultime Razzia, film noir avec une voix off très influencé par Citizen Kane, ce film lance sa carrière et démontre certaines qualitées. En 1957, il dirige Kirk Douglas dans Les Sentiers de la Gloire, on y retrouve déjà les fameux travelling et mouvements de caméra qui feront sa renommée. Il retrouvera Kirk Douglas pour finir le tournage de Spartacus, celui ci étant insatisfait d'Anthony Mann. Kubrick reniera ce film sur lequel il n'avait pas un contrôle complet. En 1961 il quitte les Etats-Unis pour emménager dans la banlieue de Londres. Il enchainera dès lors les succès et réalisera souvent des films polémiques comme Lolita, en 1963 il réalise Docteur Folamour ou : Comment j'ai appris à cesser de m'inquiéter et à aimer la bombe, qui est un véritable chef d'œuvre d'humour noir pour lequel il obtiendra 4 nominations aux oscars. Avec l'arrivée de la couleur, il poussera son perfectionnisme encore plus loin, il gagnera un oscar des meilleurs effets visuels pour 2001 : L'Odyssée de l'Espace, film qui influencera considérablement tous les films de science fiction qui suivront. En 1971 il réalisera Orange mécanique, film très controversé à cause de sa violence. Il adaptera Barry Lyndon à l'écran et remportera 4 oscars malgré les critiques qualifiant ce film de trop élitiste. Il adaptera par la suite Shining de Stephen King dans un tournage de plus d'un an, tournage long mais il fera encore mieux pour Eyes Wide Shut et ses quinze mois de tournage. Il meurt d'une crise cardiaque le 7 mars 1999.

Bibliographie :

Stanley Kubrick une vie en instantanés - Christiane Kubrick
Kubrick - Michel Ciment
The Stanley Kubrick Archives - Alison Castle