Michael Haneke

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 23 mars 1942 à Munich, Michael Haneke est un réalisateur autrichien. Fils de l'acteur Fritz Haneke et de l'actrice Beatrix Von Degenschild, Michael Haneke a été plongé très vite dans le milieu du cinéma. Véritable passionné et intellectuel, Haneke a étudié la philosophie, la psychologie et l'art dramatique à l'Université de Vienne. Il devient critique de cinéma de 1967 à 1970 avant de travailler en tant que rédacteur pour la station de télévision allemande Südwestrundfunk. Il dirige plusieurs pièces de théâtre en Autriche et en Allemagne, adaptant des oeuvres de August Strindberg, Goethe ou Heinrich Von Kleist. En 1973, il débute en tant que réalisateur, à la télévision. C'est en 1989, qu'il réalisera son premier long métrage pour le cinéma, avec Le Septième continent. Trois ans plus tard, son film controversé Benny's video lui permettra de se faire connaître en dehors de l'Autriche et de l'Allemagne. C'est Funny Games, en 1997, qui va lui permette de commencer d'asseoir son style : froid, clinique et sans compromis. En 2001, il réalise La Pianiste dont le sulfureux thème sexuel va faire réagir la critique et le public. Le film, présenté au Festival de Cannes, décrochera trois prix : Le Grand prix du jury, et les deux prix d'interprétation pour Isabelle Huppert et Benoît Magimel. Reconnu par le monde du cinéma, Haneke ne s'arrête pas là. En 2005, il remporte le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes grâce à son film Caché. En 2008, Haneke cède aux appels d'Hollywood, il réalise lui-même le remake de son film Funny Games, avec dans les rôles principaux Tim Roth et Naomi Watts. Plus qu'un simple remake, le film est une oeuvre originale à part entière. L'année suivante, Haneke est de retour à Cannes et reçoit la Palme d'or des mains d'Isabelle Huppert qu'il avait dirigée dans La Pianiste, pour son film le Ruban blanc, film en costume et tourné en noir et blanc. Il revient en 2012 au Festival de Cannes, présentant son film Amour avec Isabelle Huppert et Jean-Louis Trintignant devant la caméra. Salué unanimement le film permet au réalisateur de remporter sa deuxième Palme d'or. Haneke est un réalisateur à part dans le monde du cinéma. Autant par son style avec de nombreux plans fixes et des transitions brutales, que par sa façon de représenté la violence qui est plus suggérée que montrée et rarement justifiée, rendant sa mise en scène plus brutale, que par ses thèmes : la déshumanisation de la classe moyenne et la bourgeoisie occidentale, la désagrégation de la cellule familiale, la critique envers les médias et les jeux vidéos et le racisme.

Bibliographie :