Jacques Audiard

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 30 avril 1952 à Paris, Jacques Audiard est réalisateur et scénariste français. Fils de Michel Audiard, Jacques Audiard est forcément proche du milieu du cinéma dès son plus jeune âge. Après des études de Lettres avortées, il se lance dans le cinéma et débute comme monteur. Très vite, il passe à l'écriture de scénario. Il co-écrit avec son père le scénario de Mortelle randonnée de Claude Miller en 1983 et d'autres films comme Réveillon chez Bob de Denys Granier-Deferre en 1984 ou Sac de Noeuds de Josiane Balasko en 1985. En 1994, il passe à la réalisation avec Regarde les hommes tomber, dirigeant Matthieu Kassovitz et Jean-Louis Trintignant. Le film est salué par la critique et lui permettra de remporter 3 Césars dont celui de la meilleure première oeuvre. Deuc ans plus tard, il retrouve les mêmes acteurs pour Un Héris très discret, adaptation du roman homonyme de Jean-François Deniau. Le film, présenté à Cannes, remportera le prix du meilleur scénario. Cinq ans plus tard, il réalise son troisième film, Sur mes lèvres, une histoire d'amour sur fond de polar noir entre Mathieu Kassovitz et Emmannuelle Devos. Le film sera à nouveau récompensé, remportant les Césars du meilleur scénario et de la meilleure actrice. C'est en 2005 que Jacques Audiard se fait réellement un prénom. En effet, en 2006 sort De battre mon coeur s'est arrêté avec Romain Duris dans le rôle principal. Le film rencontrera un fort succès auprès des spectateurs et recevra 8 Césars. Jacques Audiard ne s'arrête pas là, en 2009, il réalise Un Prophète. Le film fait l'unanimité au Festival de Cannes et remporte le Grand Prix du Jury. Il domine aussi la cérémonie des Césars en remportant 9 statuettes. Outre le succès critique, le film rencontrera aussi un gros succès dans les salles, dépassant le million de spectateurs. En 2012, Jacques Audiard est de retour à Cannes avec De rouille est d'os, film mettant en scène Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts. Le film, qui narre la rencontre d'un jeune père de famille en perte de repères et d'une dresseuse d'orques amputée des deux jambes, rencontrera un énorme succès auprès des spectateurs mais un accueil plus mitigé auprès des critiques, ce qui ne l'empêchera pas de remporter 4 Césars dont celui du meilleur scénario.

Bibliographie :