Alain Cavalier

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 14 septembre 1931 à Vendôme, Alain Cavalier ( de son vrai nom Alain Fraissé ) est un réalisateur d'avant-garde français. Après des études d'Histoire, Alain Cavalier rentre à l'IDHEC puis devient assistant de Louis Malle, notamment sur le film Ascenseur sur l'échafaud. Il débute la réalisation en 1958 avec un court métrage, Un Américain puis réalise deux longs métrages politiques traitant de la guerre d'Algérie, Le Combat dans l'île en 1961 et L'Insoumis en 1964 qui lui attirent les foudres de la censure. On retrouve dans les films Jean-Louis Trintignant, Alain Delon et Romy Schneider, mais malgré leurs présences, les films sont des échecs commerciaux. Il faudra attendre 1967 pour qu'il trouve enfin le succès avec Mise à sac puis en 1968 avec La Chamade, drame bourgeois adapté du livre éponyme de Françoise Sagan. Il décide de s'éclipser pendant sept ans avant de revenir avec un road-movie, Le Plein de super, film co-écrit avec les acteurs. Il se dirige vers un cinéma plus expérimental, entre le documentaire et la fiction, parmi lesquels Martin et Léa en 1978, Ce répondeur ne prend pas de message en 1979 ou Un étrange voyage en 1980 où il film sa fille raconter sa vie. Il obtient un grand succès en 1986 avec Thérèse, au Festival de Cannes en obtenant le Prix du jury et aux Césars où il est plébiscité, obtenant six récompenses dont celles du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario. En 1993, il va encore plus loin dans son cinéma expérimental, avec Libera me, film sans dialogues. Dans les années 2000, il dira qu'il n'est plus un cinéaste mais un "filmeur", il réalise Vies qu'il tourne seul avec la caméra DV, en 2001 il mêle la fiction et la réalité avec René, où un de ses amis qui pèse 155 kilos, s'engage à perdre du poids. En 2004, il réalise Le Filmeur, journal intime filmé en vidéo sur plus de dix ans. Son film suivant, Irène est sélectionné dans la catégorie Un Certain regard au Festival de Cannes en 2009 avant d'être en Compétition officielle en 2011 avec son film Pater.

Bibliographie :