Naomi Kawase

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Née le 30 mai 1969, à Nara au Japon, Naomi Kawase est l'une des rares réalisatrices japonaises a avoir réussi dans le cinéma indépendant. Il faut dire que la carrière de cette diplômée en photographie de l'École des Arts Visuels d'Osaka, a démarré sur les chapeaux de roues. Son premier film Suzaku, réalisé en 1996, est récompensé d'une Caméra d'or au Festival de Cannes 1997. Ce premier film s'intéresse à un thème que la réalisatrice explorera à plusieurs reprises, la famille. En effet, Naomi Kawase a été élevée par sa grande-tante et son grand-oncle, après avoir été abandonnée par ses parents. Dans Etreinte (aussi appelé Dans ses bras), réalisé en 1992, la réalisatrice revient d'ailleurs sur son enfance et cet abandon. La réalisatrice tourne régulièrement dans sa ville natale de Nara. C'est notamment là qu'elle a filmé Shara en 2004. Elle traite notamment les thèmes du deuil, de la disparition d'un enfant, mais aussi de la renaissance. En 2007, elle s'intéresse à la relation entre une infirmière dans une maison de retraite et un pensionnaire, dans la Forêt de Mogari. Ce film remporte le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 2007. En 2010, elle s'intéresse à la maternité et à l'accouchement naturel dans Genpin (aussi appelé La femme mystérieuse). Le style de Naomi Kawase est très proche du documentaire, ce qui n'est pas vraiment étonnant puisque la réalisatrice a réalisé un certain nombre de documentaires. L'intimité est l'un des thèmes de prédilection de la réalisatrice qui s'inspire souvent de ses propres expériences. Sensible, authentique et quelques fois maternelle, l'œuvre de Naomi Kawase n'a pas fini de toucher les spectateurs.

Bibliographie :