Réalisé par : Michael Youn
Avec : Michael Youn, Stéphane Rousseau, Isabelle Funaro
Sur un scénario de : Michael Youn, Dominique Gauriaud et Jurij Prette avec une musique de :
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2010

 

 

Synopsis du film :
Fatal... c'est Fatal Bazooka, un rappeur bling-bling et hardcore. En fait, un personnage de sketch créé par Michaël Youn dans son show-télé "Morning Live", puis développé dans l'album "T'as vu" vendu à plus de 500 000 exemplaires. Ce film raconte ce que serait devenu ce rappeur s'il en avait vendu... 15 millions ! Fatal est désormais une énorme star. Des millions de fans, des dizaines de tubes, 4 Music Awards de la Musique du meilleur artiste de l'année, une ligne de vêtements, un magazine et prochainement l'ouverture de son propre parc d'attraction : Fataland. Il est le N°1 incontesté. En apparence tout va bien... mais en réalité, Fatal ne sait plus où il va, parce qu'il ne sait plus d'où il vient : depuis ses débuts, il fait croire qu'il a grandi dans le ghetto... alors qu'en fait, il est né dans un petit village de Savoie, en plein coeur des Alpes. Mais on ne peut pas être un "gansta" quand on est un fils de bergers de Savoie, alors Fatal a préféré cacher ses origines et oublier son passé...

 
 

Analyse de film :

Critique :

J'avais profondément détesté sa Beuze, les 11 commandements and co. J'avais donc peur de voir ce Fatal, avec et surtout de Michael Youn. Mais en fait, c'est pas si mal pour une fois, surtout pour une première réalisation. C'est carrément cliché, caricatural mais c'est assumé et finalement c'est pas gênant (je regrette juste que ce soit un peu trop vulgaire et grossier). Surtout que parfois, même si tout est exagéré, on n'est pas si loin de la réalité (il suffit de regarder vite fait les chaines musicales). Le film parodie vraiment bien le monde de la musique actuelle : les pseudo artistes r'n'b' ou techno avec des paroles vraiment débiles mélangeant "habilement" le français et l'anglais, des clips nuls et une musique méga arrangée qui se veulent à leurs heures perdues écolos, les présentatrices cruches et hystériques... Je trouve qu'il y a pas mal de moments drôles. Le scénario est prévisible mais il est quand même plutôt bien écrit. Malheureusement, le film ne tient pas toutes ses promesses. En effet, le film est drôle à la première moitié, mais l'humour commence à disparaitre à l'autre moitié du film et c'est quand même dommage. De plus, je trouve que Michael Youn ne joue pas très bien en fait et se fait vite voler la vedette par Stéphane Rousseau, franchement impeccable.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :