Réalisé par : Nicolas Winding Refn
Avec : Mads Mikkelsen, Maarten Steven, Jamie Sives, Gary Lewis, Ewan Stewart
Sur un scénario de : Nicolas Winding Refn avec une musique de : Peter Kyed
Genre : Aventure
Film Danois réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Pendant des années, One-Eye, un guerrier muet et sauvage, a été le prisonnier de Barde, un redoutable chef de clan. Grâce à l'aide d'un enfant, Are, il parvient à tuer son geôlier et ensemble ils s'échappent, s'embarquant pour un voyage au coeur des ténèbres. Au cours de leur fuite, ils montent à bord d'un bateau viking, mais le navire, pendant la traversée, se retrouve perdu dans un brouillard sans fin, qui ne va se dissiper que pour révéler une terre inconnue. Alors que ce nouveau territoire dévoile ses secrets, les Vikings affrontent un ennemi invisible et terrifiant, et One-Eye va découvrir ses véritables origines...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Le Guerrier silencieux

Ça va être radical : soit on adore, soit on déteste ! Personnellement, je fais partie de la première catégorie. Ce film a été pour moi une véritable expérience cinématographique comme on voit rarement au cinéma. Je n'ai pas trouvé ce film ennuyant. Je l'ai trouvé rempli de sensations fortes, hypnotisant, captivant, oppressant et étrange à la fois. Ce film manque (volontairement) de dialogues mais il y a tout de même une présence de son, qu'on pourrait considérer comme des dialogues. Les scènes de combat sont peu nombreuses mais sont bien faites et font monter l'adrénaline.

Le Guerrier silencieux

Les décors (naturels) sont splendides tout comme la photographie et les couleurs. En fait, il faudrait regarder ce film comme un tableau, un peu comme Le Nouveau Monde de Malick ou même Barry Lyndon et 2001 l'Odyssée de l'Espace de Kubrick. La musique accompagne bien ce film calme, mystique mais parfois bien brute. Mads Mikkelsen incarne un personnage mystérieux qui ne cause jamais, ne fait pas grand chose (si, si, il bute des gens quand même !), mais a une telle présence et un tel charisme ! Ce film ne m'a pas laissé indifférente et fait réellement travailler les méninges pendant plusieurs jours.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :