Réalisé par : Mark Levin
Avec : Abigail Breslin, Jodie Foster, Gerard Butler
Sur un scénario de : Jennifer Flackett avec une musique de : Patrick Doyle
Genre : Aventure
Film Américain réalisé en 2008

 

 

Synopsis du film :
Nim est une petite fille de 8 ans vivant avec son père sur une île sauvage, petit paradis désert au milieu de l'Océan Indien. Entre ses amis imaginaires et ses animaux de compagnie, elle ne s'ennuie pas une seule seconde. Lorsque son père est coincé en mer après un accident et qu'elle se retrouve seule à devoir défendre son île contre des pirates impitoyables, elle demande de l'aide au fameux Alex Rover, sans savoir que c'est un personnage fictif écrit par une romancière solitaire et agoraphobe. Celle-ci, émue par la détresse de Nim, décide de traverser le monde pour secourir une petite fille qu'elle n'a jamais vue.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Je m'attendais à un truc plus niais. Mais non. C'est surtout au niveau du doublage de voix qu'il y a un sérieux problème (ah c'est toujours mieux la VO). Sinon la jeune Abigail Breslin toujours impec' , Gerard Butler différent et Jodie Foster, excellente. Elle est vraiment drôle.

L'Ile de Nim

Par contre je voudrais pousser un petit coup de gueule contre ceux qui font les promos, ou comme dit Daniel Day Lewis, à ceux qui font ce "cirque". La bande-annonce nous laissait croire à plus d'aventures, à quelque chose de plus effrayant pour les plus petits. Et quand j'ai vu la fin du film, j'ai cru sur le moment que c'était du foutage de gueule. Je me suis dit "Quoi ? C'est déjà terminé ? Mais il s'est pas passé grand chose...".

L'Ile de Nim

En fait, il y a deux aventures : Jodie Foster surpasse sa peur en sortant, en prenant l'avion, l'hélicoptère, le bateau, le taxi... Pour elle, c'est ça l'aventure. C'est limite quelque chose de quotidien. Pour Abigail Breslin, c'est de combattre les méchants (qui se cassent très vite, et peut-être trop vite, de l'île, grâce à ses animaux.) Si le personnage de Jodie Foster est profond, je trouve que celui d'Abigail Breslin n'est pas assez exploité. On la voit solitaire, ne connaissant pas de gosses de son âge, et parlant à des animaux. Un peu le même cas que pour Jodie Foster, parlant seule au personnage qu'elle a crée. Pourtant je ne trouve pas que ça se termine si bien que ça : Foster tombe amoureuse du père de Breslin et reste sur l'île. Finalement elles restent entre solitaires. Mais quelque part, je trouve ça cool car quelqu'un qui n'a jamais connu d'autres être humains ne pourrait pas partir à San Francisco. Elle a toujours vécu comme ça et c'est logique qu'elle reste sur l'île. (wow wow je suis paumée là !).

L'Ile de Nim

Sinon vivant sur une île je ne trouve pas que Breslin vit des aventures si incroyables que ça. Le film met du temps quand même à trouver sa place, son histoire, à implanter le décor. Et finalement ça se passe trop vite mais il n'y a pas grand chose.

Par contre, je me suis demandée qui jouait le père de Nim (et c'est là qu'on s'aperçoit que je suis complètement à la masse !). En fait c'est Gerard Butler, qui a un double rôle. Au début, on le reconnait pas (enfin, je ne le reconnaissais pas). Et quand il revient et rencontre Jodie Foster, on le reconnait car Foster avait imaginé physiquement parlant que son personnage était comme ça et finalement y a un double sens puisque la petite Nim s'imaginait donc Alex Rover comme son père. Son père, son héros. En fait, si les actions se passent vite et que l'on reste sur sa faim, j'ai trouvé le film un petit plus réfléchi à ce que la presse et les pubs le laissaient croire... Bref un film qui est quand même destiné à des jeunes mais les plus grands peuvent quand même le voir...

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :