Réalisé par : Clint Eastwood
Avec : Morgan Freeman, Matt Damon, Tony Kgoroge, Patrick Mofokeng
Sur un scénario de : Anthony Peckham avec une musique de : Kyle Eastwood
Genre : Biopic
Film Américain réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Pour moi, encore une fois, Mr Clint a encore signé un excellent film (il enchaine les tournages, il est en forme malgré son âge !). J'avais peur d'être déçue car j'ai entendu dire que c'était larmoyant etc... Le film joue évidemment avec les émotions, ça c'est clair. Mais quand on voit la grande sagesse et l'humanité de Nelson Mandela, c'est pas gênant, c'est même limite normal. Mandela n'a pas apparemment pas encore vu le film mais je pense qu'il aimerait un film sur une petite partie de sa vie (oui car biopic ici est quand même un grand mot) qui pointe vraiment sur cette humanité, cette sagesse. Je trouve que tout est fait avec une certaine justesse, y a de l'émotion (vers la fin, même si je savais comment ça se termine, comme la plupart des gens, sans forcément avoir la larme à l'oeil, j'avais le coeur qui battait très vite, surtout que les scènes de rugby sont bien filmées !), il ne tombe pas dans la grand pseudo spectacle hollywoodien. Eastwood (je crois qu'Invictus est son 30eme film) signe ici un magnifique portrait sur un grand homme et une belle leçon d'humanité et de tolérance. Ca fait du bien de voir ce genre de films dans ce monde de brutes !

Invictus

Morgan Freeman est vraiment excellent, depuis quelques années, je trouvais qu'il ne faisait pas des films à la hauteur de son talent (ben depuis son Oscar en 2004, Million Dollar Baby... de Clint !). Là, il m'a bluffé ! Matt Damon m'a moins époustouflé mais s'en sort quand même très bien ainsi que les acteurs secondaires (je pense surtout aux gardes du corps).

Invictus

Le poème d'Ernest William Henley

Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbow'd.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :