Réalisé par : Josh Gordon et Will Speck
Avec : Will Ferrell, Jon Heder, Will Arnett, Amy Poehler, Jenna Fischer, William Fichtner
Sur un scénario de : Jeff Cox, Craig Cox, John Altschuler et Dave Krinsky avec une musique de : Theodore Shapiro
Genre : Comédie
Film Américain réalisé en 2007

 

 

Synopsis du film :
Deux patineurs olympiques, adversaires de toujours mais disqualifiés de toute compétition officielle depuis quelques années après s’être battus en public, ont l’occasion unique de participer de nouveau à un tournoi international. Mais pour cela, ces deux rivaux historiques vont devoir patiner… ensemble !

 
 

Analyse de film :

Critique :

Les rois du patin est une comédie absurde qui procure un plaisir inavouable. Le film s’intéresse donc à Chazz Michael Michaels, un grand patineur aussi talentueux et nombriliste qu’accro au sexe et à James McEllroy, jeune talent, élevé par son père adoptif dans le but de gagner des médailles d’or. Lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Stockholm, les deux rivaux décrochent tous deux la médaille d’or et se battent sur le podium, ce qui amène la confédération de patinage artistique à leur retirer toutes leurs médailles et à les bannir de compétition. Le retour à la vie active en dehors des patinoires est bien difficile pour les deux champions qui ont le patinage dans le sang. Un beau jour, Hector, le plus grand fan de James McEllroy, découvre que son héros peut concourir à nouveau mais dans la catégorie couple. Par un concours de circonstances, James Ellroy et Chazz Michael Michaels deviennent partenaires et parviennent à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Montréal après avoir livré une performance exceptionnelle.

Les rois du patin

Le film a le mérite de faire rire même si certains gags sont plutôt lourds dans l’ensemble. La condition sine qua none pour apprécier ce film est d’apprécier l’humour crétin. Enfin, on ne peut pas dire qu’on ne pouvait pas s’y attendre ! La mise en scène met en avant les différences des deux patineurs. Will Ferrell qui incarne Chazz Michael Michaels met toute son énergie à s’admirer et à jouer de son machisme. James Ellroy excelle dans la douceur et le sentimentalisme. Le duo autrefois rival devient complice et s’amuse à se charrier. Dans l’ensemble, la collaboration se passe bien au point que leur entraineur leur fait travailler la redoutée et infaisable danse du lotus, venue tout droit de Corée du Nord. Mais c’était sans compter sur la rivalité du couple Van Waldenberg. Le film prend alors des tournures de film d’espionnage. Les situations loufoques, les chorégraphies quasi burlesques rendent le film tout simplement poilant.

Les rois du patin

Les rois du patin a beau être une comédie assez lourde, les scénaristes ne manquent pas de pointer du doigt les travers de ce sport : la compétition féroce, la prise de risques, les coups bas entre concurrents et etc …. Néanmoins, on regrette que le film reste en retrait sur la thématique de l’homosexualité alors qu’il est sans cesse suggéré.

Les rois du patin a donc un goût d’inachevé. En dépit de quelques excellentes scènes propices à des fous rires (les scènes de danse), l’ensemble du film reste inégal. Certains passages sont  bien plats. De plus, le film n’a pas réellement de visée et a tendance à tourner en rond. C’est dommage car le film avait le potentiel pour devenir une grande comédie absurde.

Erin

 
 
 

Photos du film :