Réalisé par : Wes Anderson
Avec : Owen Wilson, Adrien Brody, Jason Schwartzman, Amara Karan, Wallace Wolodarsky, Waris Ahluwalia, Camilla Rutherford, Bill Murray, Anjelica Huston
Sur un scénario de : Wes Anderson avec une musique de :
Genre : Comédie
Film Américain réalisé en 2007

 

 

Synopsis du film :
Trois frères, Francis, Peter et Jack, font un long voyage en train à travers le nord de l'Inde un an après la mort de leur père. Leur périple à bord du Darjeeling Himalayan Railway est parsemé d'incidents loufoques et égayé de rencontres inattendues. Planifié comme une initiation spirituelle, ce parcours doit aussi les mener à leur mère, devenue nonne dans un couvent himalayen, et sera l'occasion de ressouder la fratrie.

 
 

Analyse de film :

Critique :

J'aurai voulu adorer ce film et m'emballer comme la presse et les téléspectateurs. Mais ce film m'a franchement mitigé, même s'il y a des bons trucs à retenir. Alors je vais commencer par dire ce qui m'a gêné pour terminer sur des notes positives (car j'aime bien ce cher Wes Anderson).

A bord du Darjeeling Limited

Tout d'abord je trouve le court-métrage au début du film assez mauvais mais en plus pas super utile (je crois que j'ai une dent contre Natalie Portman). Ca ralentit (alors que le film n'a pas commencé !!) énormément ! Puis, évidemment, même reproche que pour La Vie Aquatique, il y a des problèmes de rythme. On met une demi-heure tout de même à savoir le comment du pourquoi, et une fois qu'on sait ça, ben à la fin, quand il y a la rencontre avec la mère, j'ai été déçue et je trouvais que ça se terminait en eau de boudin.

A bord du Darjeeling Limited

Le pire, c'est qu'on sourit, c'est tendre, mais on ne rit pas vraiment. Même les acteurs ont l'air de se forcer, surtout Owen Wilson. On dirait qu'il veut sauver un naufrage. Vous savez, on a tous connu ces situations bizarres et on parle très fort en disant "tout va bien"; ben là Wilson est là à s'écrier sans aucune conviction (remarque c'est son personnage qui est comme ça mais au bout d'un moment c'est très lourd) "c'est une quête spirituelle". Pour parler de Wilson (je ne dis pas qu'il joue mal attention et ce que je vais dire après cette parenthèse n'est pas forcément un reproche, je dis juste qu'en tant que spectatrice, c'est bizarre), il joue un personnage un peu suicidaire. Ca m'a gêné, surtout que le film est sorti un peu après la tentation de suicide de l'acteur (après sa séparation avec Kate Hudson).

A bord du Darjeeling Limited

J'ai senti également beaucoup de gêne quand le réalisateur filme l'Inde. C'est un peu trop propret. Même les réactions des personnages ne sont pas super naturelles (ça m'étonnerait qu'on reste aussi "poli" avec quelqu'un qui vient de te voler surtout dans des pays comme l'Inde). On sent le réalisateur qui a envie d'être déjanté (le train qui se paume par exemple). Sauf qu'il y a des moments où on s'ennuie. Il n'y a aussi pas vraiment d'évolution des personnages dans cette censée quête. Ce film m'a un peu rappelé le style Sofia Coppola (il faut dire que c'est Roman Coppola, et Jason Schwartzman, de la famille Coppola, qui ont co-signé le scénario).

A bord du Darjeeling Limited

Cependant, le film n'est pas non plus le dernier des navets, qu'on soit d'accord. Je le descends un peu car j'ai été déçue de la part de Wes Anderson. Je suis un peu exigeante. Mais son film n'est pas une daube totale. Les acteurs sont loin d'être mauvais et se révèlent être sympathiques. Adrien Brody est franchement étonnant !! Je ne peux que confirmer son immense talent d'acteur. Jason Schwartzman et Owen Wilson aussi sont très bons. Les personnages sont même attachants. Heureusement qu'ils sont là sinon le film serait horrible. Au bout d'un moment, on voit vraiment des vrais frangins ! Le film en lui-même a un côté tendre que j'aime bien et il y a un côté même touchant (surtout la scène de l'enterrement avec le flashback). Et ça, c'est quand même pas rien, malgré le nombre de reproches que je lui ai fait. Il y a des "messages" un peu gros comme un camion mais ça reste stylé et beau. Visuellement d'ailleurs, c'est irréprochable. Et la BO est irrésistible !

A bord du Darjeeling Limited

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :