Réalisé par : Philippe de Chauveron
Avec : Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Frédérique Bel, Julia Piaton, Emilie Caen, Elodie Fontan, Pascal N'Zonzi, Salimata Kamate
Sur un scénario de : Philippe de Chauveron et Guy Laurent avec une musique de : Marc Chouarain
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2014

 

 

Synopsis du film :
Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt « vieille France ». Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d’ouverture d’esprit…Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois. Leurs espoirs de voir enfin l’une d’elles se marier à l’église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Succès de l’année en France, Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? raconte l’histoire de Claude et Marie Verneuil, parents catholiques et bourgeois qui voient leurs filles épouser des français issus de l’immigration. Ainsi, Isabelle épouse Rachid, maghrébin et musulman. Ségolène épouse Chao d’origine chinoise. Odile s’unit à David qui est juif. Tout le suspense se joue donc autour du destin de Laure encore célibataire. C’est du moins que ce que Claude et Marie pensent. En effet, Laura a un peu d’appréhension à l’idée de présenter Charles à ses parents.

Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

Dans une France en pleine crise identitaire, Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? intrigue. Alors que certains critiques ont vu dans ce film un pamphlet raciste, on a préféré y voir une comédie bien d’actualité. Sans tabou, le réalisateur prend à bras le corps le thème du racisme qui gangrène la France. Il propose ouvertement de définir le racisme. Avoir des préjugés sur des cultures méconnues s’apparente-t-il à du racisme ? Après tout, les identités nationales ne sont-elles pas définies par des clichés ? Ainsi, on représente volontiers le Français avec son béret et sa baguette de pain, l’anglais avec son chapeau melon et son parapluie et etc …. Peut-on pour autant assimiler ces représentations à du racisme ? C’est là que réside tout le débat. Sommes nous tous un peu racistes comme David se le demande au cours du film ?

Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

En effet, et c’est peut-être l’une des raisons du succès du film, le racisme n’est pas limité à la sphère de Claude et Marie Verneuil, dignes représentants de la France traditionnelle. Rachid a des préjugés sur les juifs et les chinois. David a des préjugés sur les maghrébins et les chinois tout comme Chao en a pour les juifs et les maghrébins. Après avoir dépassé le stade des préjugés auxquels est assimilé plus ou moins le racisme dans le film, David, Rachid et Chao vont se révéler assez hostiles à l’arrivée de Charles qui est africain. En évitant d’opposer les français dits de souche aux français d’origine étrangère, le film évite de tomber dans un cliché gênant, même si l’affrontement Verneuil/ Kofi est parfois un peu grossier. L’essentiel est que le film soit drôle en jouant à la fois sur les clichés et les quiproquos.

Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

Il est très appréciable que le réalisateur ne prenne jamais parti. Au contraire, il met en avant le compromis comme solution face à la différence. Au final, Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? est un hymne à la tolérance et c’est sans doute ce dont tout le monde a besoin.

Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

Le film a beau être une comédie réussie, on peut soulever quelques faiblesses. Le réalisateur ne semble pas avoir un goût prononcé pour l’aventure et signe un film plutôt consensuel sans aucune réelle prise de risques. En effet, le film ne s’aventure pas sur la piste du commentaire social, qui aurait pu lui être fatale. Ainsi, tous les personnages sont issus de classes sociales favorisées. Ce sont des personnes éduquées qui sont confrontées au multiculturalisme et elles réagissent comme telles. Le film ne propose pas d’ouverture sur le futur éventuel des couples quand on sait qu’un couple sur deux divorce à l’heure actuelle.

Erin

 
 
 

Photos du film :