Réalisé par : Woody Allen
Avec : Jonathan Rhys Meyers, Emily Mortimer, Scarlett Johansson, Matthew Goode, Brian Cox, Penelope Wilton
Sur un scénario de : Woody Allen avec une musique de : Alisa Lepselter
Genre : Drame
Film Américain réalisé en 2005

 

 

Synopsis du film :
Jeune prof de tennis issu d'un milieu modeste, Chris Wilton se fait embaucher dans un club huppé des beaux quartiers de Londres. Il ne tarde pas à sympathiser avec Tom Hewett, un jeune homme de la haute société avec qui il partage sa passion pour l'opéra. Très vite, Chris fréquente régulièrement les Hewett et séduit Chloe, la soeur de Tom. Alors qu'il s'apprête à l'épouser et qu'il voit sa situation sociale se métamorphoser, il fait la connaissance de la ravissante fiancée de Tom, Nola Rice, une jeune Américaine venue tenter sa chance comme comédienne en Angleterre...

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Chris Wilton (Jonathan Rhys Meyers) et Nola Rice (Scarlett Johansson) étaient faits pour se rencontrer. Ambitieux et désireux de s'élever dans la haute société par le biais du mariage, ils vont pourtant succomber à la passion dévorante qui les unit.

Match Point

Dès son apparition à l'écran, Nola Rice apparaît comme étant une femme vénéneuse et cupide se servant de son physique de blonde pulpeuse. Pourtant, sa robe blanche contraste avec sa nature. Et pourtant, les rôles se renversent. Lorsque Nola est quittée par son riche fiancé, elle quitte l'Angleterre, puis y revient et finit par travailler dans une boutique. Actrice ratée, elle a désespérément besoin de reconnaissance.

C'est donc Chris Wilton, son amant qui va devenir le plus cupide des deux. Jouant lui aussi sur son physique parfait et ses yeux bleus perçants, il va vouloir le beurre et l'argent du beurre. Il va épouser Chloe Hewett pour son mode de vie confortable mais va continuer à voir Nola. Il est difficile de dire si Chris est amoureux de Nola. En revanche, elle l'obsède. Il semble davantage la désirer que l'aimer. En effet, il ne met pas beaucoup de temps à décider de l'éliminer et ne la pleure même pas. Après avoir assassiné l'innocente vieille dame, des larmes coulent sur son visage. Ce n'est pas le cas lorsqu'il demande à Nola de se retourner pour la tuer.

Le film développe une métaphore sportive avec le tennis pour exprimer la vision de la vie de son réalisateur.

Bref, comme dans un match de tennis, la balle passe dans un camp puis dans l'autre. Chris hésite entre ses sentiments et son confort.

Conformément à la vision du réalisateur, le film montre que les hommes sont des lâches.

Pourquoi Chris ne profite pas de la grossesse de Nola pour quitter sa femme pour qui il a à peine de l'affection, ou son boulot qui ne le passionne pas le moins du monde ?

Il est évident que Chris aime sa nouvelle vie luxueuse et pourtant chaque jour sa passion pour Nola grandit. Il préfère renoncer à Nola qu'à sa vie de luxe. Chris ne veut pas quitter sa femme pour deux raisons. Tout d'abord, s'il quitte sa femme, il perd tout : son travail, son mode de vie et etc ... Enfin, il aime l'image de sa propre réussite que lui renvoie sa femme.

Le choix cornélien de Chris peut aussi faire allusion à l'une des questions que se posent de très nombreuses personnes dans notre société actuelle. Dois je privilégier ma carrière professionnelle ou ma vie sentimentale et familiale ?

Match Point

Mais le thème principal du film est la chance.

Chris a su mettre toutes les chances de son côté. Il se force à aimer l'opéra bien qu'il s'ennuie fermement lorsqu'il assiste à des représentations. Il lit les grands auteurs tels que Dostoïevski ou Sophocle et trouve à travers leurs idées, un moyen de se justifier. Ainsi, "Si Dieu n’existe pas, alors tout est permis".

Les dialogues concernant la chance qui d'habitude auraient paru anodins, prennent tout leur sens ici : « Celui qui a dit je préfère la chance au talent avait un regard pénétrant sur la vie »

Woody Allen réussit même à imaginer le meurtre parfait. Rien ne tombe dans l'oreille d'un sourd pour Chris. Ainsi, Nola lui a indiqué que l'immeuble dans lequel elle vient d'aménager a de nombreuses fois été cabriolé. Ce détail anodin va pourtant devenir essentiel dans l'élaboration du plan machiavélique de Chris. Il va donc d'abord assassiner la voisine de Nola et faire croire à un cambriolage pour de la drogue qui a mal tourné. Ayant donné rendez vous à Nola à son appartement, cette dernière va rentrer chez elle peu après le meurtre de sa voisine. Ainsi, Nola devient une victime malchanceuse qui était au mauvais endroit au mauvais moment.

Bien que finement réfléchi, un policier, le détective Banner va découvrir le journal de Nola et apprendre la liaison avec le nouveau riche Chris. Soupçonné de meurtre, Chris sort pourtant du poste de police innocent. La chance est avec lui. Pourtant, le détective Banner doute encore et devient alors le porte-parole du spectateur qui impuissant a assisté à la scène du double meurtre. Et pourtant, sa voix ne sera pas entendue.

Lorsqu'il s'est débarrassé des bijoux de la voisine de Nola dans la Tamise, une bague était restée au fond de sa poche. Chris l'avait alors lancée, telle une balle de tennis dans le fleuve. La bague avait heurté l'une des barrières et était finalement tombée côté terre. Quelques jours plus tard, un héroïnomane qui avait trouvé ce bijou cambriolait une maison non loin de l'immeuble de la défunte Nola et était tué. C'est d'ailleurs cette scène qui illustre le titre du film. Il y a balle de match (match point) lorsque l'un des deux joueurs est à un point du match. S'il marque, il remporte le match.

Cette scène fait écho au début du film où l'on voit une balle de tennis frapper la bande du filet et hésiter entre les deux camps. Selon le camp dans lequel elle tombe, l'un gagne et l'autre perd. La vie ne se joue peut être qu'à ça.

Match Point

Le choix des acteurs est pertinent. Jonathan Rhys Meyers campe à la perfection un irrésistible salaud, Scarlett Johansson joue la carte de la séduction, et Emily Mortimer est une parfaite riche snob totalement naïve. Là où le film est réussi, c'est que le spectateur peut arriver à comprendre les actes ignobles de Chris. Il peut même éprouver de la sympathie pour lui bien qu'il ait assassiné Nola. Chris exprime temporairement des remords. C'est pour cette raison qu'il voit les fantômes de Nola et de sa voisine. Bien que les remords soient brefs, ils sont exprimés et permettent à Chris de gagner en sympathie. Chris est un antihéros, car son crime n'est pas puni. Contrairement au héros de Dostoïevski dans Crime et châtiment, Chris n'est pas châtié.

Nola, qui semblait si forte et si déterminée aux premiers abords, se révèle être fragile. Elle est peu sûre d'elle lorsqu'elle passe des auditions et semble avoir des sentiments réels pour Chris. De plus, dès le début du film, elle fait preuve de bon sens en disant à Chris que leur relation ne les mènera à rien car tous deux aspirent à la grande vie.

Woody Allen, amoureux New York, parvient à capter à la perfection l'essence de la haute société londonienne. Alors que le réalisateur est réputé pour son humour si particulier, il signe un film amoral. Alliant noirceur, cynisme et humour, Match Point est particulièrement bien ficelé. Les rebondissements sont nombreux et l'histoire tient la route même si la chance y est pour quelque chose.

Plus noir que ses autres films, Woody Allen joue une nouvelle carte que l'on ne lui connaissait pas : le thriller à la fois cynique et romantique.

Erin

 
 
 

Photos du film :