Réalisé par : Alexandre Coffe
Avec : Valérie Bonneton, Dany Boon
Sur un scénario de : Laurent Zeitoun, Yoann Gromb et Alexandre Coffre avec une musique de : Thomas Roussel
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2014

 

 

Synopsis du film :
Pour les voyageurs du monde entier, l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull est un coup dur. Pour Alain et Valérie, c’est une catastrophe. Car pour arriver à temps dans le petit village de Grèce où se marie leur fille, ce couple de divorcés, qui se voue l’un l’autre une détestation sans borne, va être amené par la force des choses à prendre la route ensemble.

 
 

Analyse de film :

Critique :

En 2010, l'éruption du volcan islandais l'Eyjafjöll avait provoqué un vent de panique dans la plupart des aéroports internationaux. Pour Valérie et Alain, un couple divorcé qui se déteste copieusement, l'éruption de ce volcan tombe vraiment très mal. Coincés en Allemagne alors qu'ils doivent séparément se rendre en Grèce au mariage de leur fille, Alain et Valérie vont devoir faire un morceau de la route ensemble mais c'est sans compter sur la reprise des hostilités. En effet, au moment même où Alain et Valérie se retrouvent dans le même endroit, chacun essaie de son côté de monter un coup pour pouvoir se débarrasser de l'autre. Les situations cocasses et les gags s’enchaînent avec la même cruauté. Les coups bas ont beau devenir de plus en plus cruels et improbables, on se laisse prendre au jeu car il faut bien l'avouer, on rit devant Eyjafjallajökull. Un bémol tout de même, les situations ont beau être drôles, elles deviennent au fil du film de plus en plus improbables, ce qui a tendance à rappeler constamment aux spectateurs que tout cela n'est qu'un film.

Eyjafjallajokull

Néanmoins, le film n'est pas exempt de défauts. En effet, même si le duo Valérie Bonneton-Dany Boon fonctionne à merveille car il se complète bien, le film a tendance à trop se reposer sur les deux acteurs qui se retrouvent la plupart du temps seuls à l'écran. Les personnages secondaires qui auraient permis aux scènes de se renouveler manquent à l'appel. Ainsi, on regrette que Albert Delpy père de Julie Delpy ne soit pas davantage présent. A ce titre, les scènes où Valérie et Alain rencontrent un fanatique chrétien sont de véritables bouffées d'air frais dans le film. Enfin, autre défaut, les personnages de Valérie et d'Alain manquent d'humanité et ont tendance à ne se résumer qu'à leur haine l'un pour l'autre.

Eyjafjallajokull

Sans temps morts, Eyjafjallajökull est une comédie relativement réussie car elle propose de bons moments de rire. Néanmoins, les personnages manquent de consistance tout comme le scénario qui ne semble pas vraiment savoir où aller. Par conséquent, le résultat apparaît comme relativement superficiel. A ce titre, la fin du film rappelle trop Mamma Mia de Phyllida Lloyd.

Erin

 
 
 

Photos du film :