Réalisé par : Joe Cornish
Avec : Jodie Whittaker, John Boyega, Alex Esmail, Leeon Jones, Franz Drameh
Sur un scénario de : Joe Cornish avec une musique de : Steven Price
Genre : Action
Film Britannique réalisé en 2011

 

 

Synopsis du film :
Un gang d’adolescents fait face à une invasion de féroces extraterrestres. Leur affrontement transforme une cité de Londres en une cour de récréation futuriste, un immeuble en une forteresse assiégée et des zonards en héros…

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Petite production britannique, Attack the block est une bonne petite surprise qui reprend les éléments principaux du succès Shaun of the dead. En effet, Joe Cornish mêle comédie et film d'invasion extraterrestre au beau milieu d'une cité de la banlieue sud de Londres. Le film commence par l'agression de Sam, une jeune infirmière, par une bande de jeunes qui n'hésite pas à la dépouiller. Pendant l'agression, un événement inattendu se produit. Une créature d'origine extraterrestre s'écrase sur une voiture à proximité. La bande de jeunes délinquants doit alors faire face à l'adversité et affronter des créatures à la mâchoire terrifiante. Les jeunes garçons qui étaient antipathiques jusque là vont devoir faire part à toute leur humanité pour pouvoir survivre. En confrontant ces jeunes à un mal extraterrestre mais proche de ce qu'ils sont au quotidien, Joe Cornish prend un risque qui s'avère payant puisque l'on suit avec intérêt les aventures de ces adolescents. On se laisse embarquer par leur mode de vie ponctué d'argot, de prises de tête avec leurs parents ou frères/soeurs et de virées dans le quartier tout en appréciant la dimension sociale introduite par le réalisateur. L'invasion des extraterrestres permet de resserrer les liens entre les jeunes, puis entre quelques habitants du même immeuble dont Sam fait partie. C'est grâce à cette invasion que Sam et les jeunes vont devoir apprendre à se connaître et faire face ensemble au même ennemi. Sans cette invasion, les relations de ces deux groupes respectifs en seraient restées au stade bourreaux/victime.

Attack the block

Néanmoins, Joe Cornish ne cherche pas à faire passer les jeunes délinquants au statut de gentils garçons. Le réalisateur ne porte aucun jugement sur ces jeunes tout en montrant que l'adversité peut mener à évoluer et changer. Moïse, le héros du film, se surprend lui-même en héros des temps modernes et sa rédemption est quelque peu grandiloquente, ce qui n'est pas gênant dans une comédie aux tons parodiques.

Attack the block

Pour son premier long métrage, Joe Cornish signe un film qui tient toutes ses promesses. Excellent divertissement, le film est bien rythmé et ne connaît aucun temps mort. Même si l'action est omniprésente, le réalisateur britannique a eu l'intelligence de donner une dimension sociale à son film tout en veillant à ne pas trop l'appuyer, ce qui permet au film de conserver son statut de divertissement. Enfin, et en dépit de son petit budget, Attack the block propose des créatures originales et terrifiantes. De plus, ces créatures sont intéressantes dans le sens où elles permettent diverses interprétations. Ces monstres sont-ils des représentations de ces jeunes délinquants ? Représentent-ils les maux (drogue, violence, délinquance …) menaçant ces jeunes ? Sont-ils un fantasme de ces mêmes jeunes de montrer ce dont ils sont réellement capables ?

Erin

 
 
 

Photos du film :