Réalisé par : James Wan
Avec : Vera Farmiga, Patrick Wilson, Lili Taylor, Ron Livingston
Sur un scénario de : Chad Hayes et Carey Hayes avec une musique de : Joseph Bishara
Genre : Horreur
Film Américain réalisé en 2013

 

 

Synopsis du film :
Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l'histoire horrible, mais vraie, d'Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d'affronter une créature démoniaque d'une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l'affaire la plus terrifiante de leur carrière…

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Depuis Saw, James Wan s'est imposé comme l'un des nouveaux maîtres du film d'horreur moderne. Avec The Conjuring-les dossiers Warren, le réalisateur prouve qu'il faudra désormais compter sur lui. La grande réussite de The Conjuring est de faire peur, réellement peur. En effet, le film réunit tous les ingrédients nécessaires pour faire un bon film d'horreur.

Conjuring: Les dossiers Warren

L'originalité de The Conjuring est de proposer deux points de vue différents sur le cas de la famille victime des phénomènes paranormaux. En effet, avant que la famille et les Warren ne se rencontrent, le film propose une mise en parallèle de la vie des protagonistes. Ainsi, on découvre Ed et Lorraine Warren, respectivement démonologue et médium à travers leur activité professionnelle. C'est avec stupéfaction que l'on découvre leur quotidien fait d'objets démoniaques, de bénédiction hebdomadaire et etc …. En dépit de ce choix professionnel peu commun, on découvre également que les Warren essaient de vivre le plus « normalement » possible et ont même fondé une famille. De leur côté, les Perron viennent d'emménager dans une nouvelle maison suffisamment grande pour accueillir les cinq filles de la famille et les parents. Dès le départ, les Perron apparaissent comme des personnes sympathiques. L'ambiance à la maison est immédiatement chaleureuse. On comprend immédiatement ce que représente ce déménagement : beaucoup d'espoir mais aussi beaucoup de sacrifices. Ce sont les évènements paranormaux particulièrement effrayants qui vont réunir les Perron et les Warren.

Conjuring: Les dossiers Warren

Au moment même où ils se rencontrent, James Wan met immédiatement l'accent sur la maternité. Ainsi, Lorraine Warren accepte d'aider Carolyn Perron car elle semble avoir été touchée par son histoire et sa famille nombreuse. Elle comprend que cette mère ne vit que pour sa famille. Cet aspect, qui ne semble pas important à ce moment-là du film, sera développé par la suite jusqu'à devenir le coeur même de l'intrigue. La rencontre entre les Perron et les Warren met à jour une différence majeure entre les deux. Alors que les Perron sont très croyants, les Perron sont, quant à eux, détachés de la religion. La preuve est que leurs cinq filles ne sont même pas baptisées. Malgré cette différence majeure, le combat contre le mal va révéler une solidarité extraordinaire entre la famille et les Warren.

Conjuring: Les dossiers Warren

L'autre point fort du film réside sans aucun doute dans la personnalité des personnages. A cet égard, Lorraine Warren est particulièrement intéressante. Interprétée par une surprenante Vera Farminga, Lorraine est habitée par un dilemme constant. Elle est partagée entre le désir de protéger sa famille et de se protéger elle-même et le désir de venir en aide à des victimes de phénomènes paranormaux. Il en ressort à la fois une incroyable générosité et une terrible angoisse. C'est ce dont témoigne l'actrice Vera Farminga : "C’était très difficile pour elle de trouver le juste équilibre entre la nécessité de veiller sur ses proches et celle de prendre soin de tous les autres, car elle devait faire en sorte que son mari et leur fille se sentent en sécurité, alors même qu’elle pouvait être en proie à une terrible angoisse. Pour moi aussi, c’était un équilibre délicat à trouver".

Conjuring: Les dossiers Warren

En termes de mise en scène, l'on constate qu'elle est relativement classique mais efficace. Les plans-séquences sont fréquents, ce qui a pour avantage d'apporter de la fluidité au film. Ils permettent également de créer une ambiance angoissante à souhait. En effet, on a constamment l'impression que les personnages sont espionnés, suivis par une présence. Ce classicisme va de pair avec la reconstitution des années 1970. Que ce soit les costumes, les tapisseries, les décors, et etc … tout contribue à recréer cette époque si particulière. En ce qui concerne l'horreur en elle-même, James Wan tient ses promesses. James Wan parvient à concilier les trois niveaux de manifestation des esprits (infestation, oppression, possession) définis par les Warren avec le rythme de son film. En appliquant ce principe, la tension du film monte crescendo. Petit à petit, on découvre l'histoire de la maison, de l'esprit qui la hante. Le stade de l'infestation est intéressante parce que l'on ne voit pas ce qui fait peur. A cet égard, une scène est particulièrement brillante. L'une des filles Perron est réveillée dans la nuit par une présence qui lui tire le pied. La petite fille se réveille en pensant que c'est sa soeur qui lui joue un tour. C'est avec effroi qu'elle ouvre les yeux et se rend compte que c'est une présence invisible qui est à l'origine du phénomène. Ce qui est donc effrayant c'est justement de ne pas voir ce qui attaque, de ne pas savoir de quoi devoir se méfier. Le stade de l'oppression est pour le moins oppressant. En effet, c'est à ce moment-là que les phénomènes s’accélèrent et deviennent plus violents. Enfin, le stade tant redouté de la possession intervient et va occuper la dernière partie du film. La scène d'exorcisme finale est tout simplement époustouflante. C'est alors que l'accent mis sur la maternité prend toute son ampleur. Ainsi, on apprend que l'esprit était une sorcière qui a sacrifié son bébé et qui tente de posséder les mères de famille afin de tuer d'autres enfants.

Conjuring: Les dossiers Warren

The Conjuring : les dossiers Warren est une nouvelle réussite pour James Wan qui s'impose désormais comme l'un des nouveaux maîtres de l'horreur.

Erin

 
 
 

Photos du film :