Réalisé par : Niels Arden Oplev
Avec : Colin Farrell, Noomi Rapace, Terrence Howard, Dominic Cooper, Isabelle Huppert
Sur un scénario de : J.H. Wyman avec une musique de : Jacob Groth
Genre : Film d'Action
Film Américain réalisé en 2013

 

 

Synopsis du film :
Victor est le bras droit d’Alphonse, un caïd new-yorkais. Quelqu’un s’en prend à leur gang, dont les hommes sont abattus les uns après les autres, et l’assassin multiplie les messages de menace. Espérant s’attirer les faveurs d’Alphonse, Darcy, un ami de Victor, se lance sur les traces du tueur. Lorsque Victor fait la connaissance de Béatrice, une Française qui vit avec sa mère, Valentine, il est tout de suite attiré. Il va vite découvrir qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend. Béatrice est une victime qui cherche à se venger – et pour cela, elle a besoin de l’aide de Victor. Mais Béatrice va elle aussi se rendre compte que Victor n’est pas exactement ce qu’il avait dit. Lui aussi a un compte à régler… Ces deux êtres assoiffés de vengeance vont mettre au point un plan qui n’épargnera personne…

 
 

Analyse de film :

Critique :

C'est un film en demi-teinte que le réalisateur suédois de Millénium signe pour son escapade américaine. Dead man down souffre de nombreux défauts à commencer par un manque flagrant d'originalité. Pourtant, Niels Arden Oplev introduit des éléments intéressants qui auraient pu faire de Dead man down un film plus intéressant qu'il ne l'ait. Parmi ces éléments, on compte la rencontre entre les deux protagonistes Victor et Béatrice et leur quête respective de vengeance. Cette pseudo histoire d'amour est inintéressante car elle est sous-exploitée par le réalisateur qui ne semble pas trop quoi faire de cette histoire. Par conséquent, le personnage de Béatrice n'est pas très intéressant et même passif par moments. Pire, on a bien du mal à comprendre l'intérêt de cette relation basée sur la vengeance. Comme en témoigne le personnage de Valentine, la mère de Béatrice, le film ne sait pas où il va. Bien que ce soit un personnage agréable, il ne permet pas de faire avancer la trame narrative du film.

Dead man down

Niels Arden Oplev tente d'introduire une morale sur une possible rédemption qui malheureusement ne fonctionne que partiellement. En effet, on comprend parfaitement que Béatrice comme Victor puissent avoir un désir de vengeance. En revanche, on a bien du mal à mettre les deux histoires sur le même niveau. En effet, la quête de vengeance de Victor dont la famille a été assassinée apparaît comme bien plus légitime que celle de Béatrice qui a été défigurée dans un accident de voiture provoquée par un chauffard ivre.

Dead man down

Au final, c'est dans les scènes d'action que Dead man down est le plus convaincant bien que certaines fusillades soient purement et simplement assourdissantes.

Erin

 
 
 

Photos du film :