Réalisé par : Je-gyun Yun
Avec : Ji-won Ha, Nicole Dionne, Kyung-gu Sol, Joong-Hoon Park
Sur un scénario de : Je-gyun Yun avec une musique de : Byung-woo Lee
Genre : Film Catastrophe
Film Coréen réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Ville d'Haeundae, Corée, printemps 2008. Malgré des signes annonciateurs préoccupants, les autorités refusent d'évacuer les côtes, menacées par des séismes sous-marins susceptibles de provoquer un tsunami. De plus en plus violentes, les alertes ne laissent plus de place au doute : un cataclysme d'une ampleur inégalée menace tout le pays...

 
 

Analyse de film :

Critique :

The Last Day

Le titre du film de The Last Day est malheureusement trompeur. Alors que la version originale s'intitule Haeundae (le nom d'une ville sud-coréenne), le titre français qui a été choisi est The Last Day; comprenez : Le dernier jour. Ce titre donne une dimension apocalyptique au film. Et pourtant, The Last Day est moins un film catastrophe qu'un drame qui a pour structure narrative des vies croisées. Certaines histoires sont évidemment meilleures que d'autres. Et c'est justement là que le réalisateur commet ses principales erreurs. En effet, l'histoire de départ, c'est à dire l'histoire d'amour entre Yeon-hee et Man-sik, n'est pas vraiment la plus intense ni la plus émouvante. C'est finalement l'histoire de la petite fille qui ne connaît pas son père et celle de l'idiot chanceux qui perd finalement sa mère qui était allée lui acheter une paire de chaussures qui sont les plus émouvantes, sans doute parce qu'elles ont toutes les deux une certaine notion du sacrifice. Enfin, l'histoire d'amour agitée d'Hyeong-sik et de la jeune fille qu'il a sauvé de la noyade n'est pas sans rappeler une certaine agitation apparemment typiquement coréenne chez les jeunes filles modernes et que l'on avait déjà vu dans My Sassy Girl de Kwak Jae-yong.

Le réalisateur ne se contente pas de noyer Haendae et d'observer les conséquences sur la vie des gens. Il n'oublie pas d'insérer une petite critique quant à l'évolution socio-économique de la région de Pusan qui est destinée à faire peau neuve et à se moderniser, sans prendre en compte les avis des habitants de la ville.

Le réalisateur concilie intelligement humanité et cataclysme.
Les scènes mettant en scène la catastrophe sont plutôt anti-conformistes; les héros ne survivent pas toujours et certaines sont même traitées avec humour (le jeune homme sur le pont échappant à la fois au tsunami et aux lourds objets s'abattant sur lui).
Malgré un certain anti-conformisme, l'on peut reprocher à ce premier film catastrophe sud-coréen de manquer un peu de personnalité et d'originalité.
Plus humain que la plupart des films du genre, The Last Day manque un peu d'action, ce qui en décevra plus d'un.

The Last Day

Erin

Critique :

Ce film catastrophe sud-coréen sorti en France directement en dvd cet été est assez décevant. En effet, pour un film de ce genre, ça manque pas mal d'action (en gros, y en a 20 minutes tout craché). On a pas mal de blablas, de petites histoires avec divers personnages qui se croisent. D'ailleurs, il ne faut pas oublier que le titre original est le nom de la ville, Haeundae. Le réalisateur a peut-être voulu faire un film sur les rapports humains pendant une catastrophe, ce qui changerait quand même pas mal de choses. Le film aurait été donc mal vendu, d'où aussi peut-être la déception en question. Parmi les histoires, certaines sont intéressantes et sympathiques, d'autres assez pénibles, ce qui entraine en plus un certain ennui. De plus, les acteurs sont franchement très moyens, pas toujours convaincants. Cependant, on peut quand préciser que les effets spéciaux sont franchement réussis (ils sauvent le film !) et que les coréens n'ont rien à envier aux Américains...

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :