Réalisé par : Jason Reitman
Avec : Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser
Sur un scénario de : Diablo Cody avec une musique de : Rolfe Kent
Genre : Comédie dramatique
Film Français réalisé en 2012

 

 

Synopsis du film :
Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Une fois de plus Jason Reitman s'intéresse à l'Amérique et à certaines personnes qui la composent. Dans Young Adult, il s'intéresse à un phénomène plutôt récent : les adulescents ou plutôt ces adultes immatures qui se comportent comme des adolescents.

Young Adult

Le problème essentiel de Young Adult réside dans le personnage principal. En effet, Mavis est une femme d'une quarantaine d'années et qui est complètement passée à côté de sa vie. D'un point de vue professionnel, elle n'a pas autant réussi qu'elle le prétend. Mavis est l'auteur d'une série de livres en plein déclin et personne ne la connaît. Alcoolique, dépressive, méchante et aigrie Mavis n'est pas un personnage attachant. Alors que ce genre de personnages se révèle en général être des personnes blessées qui se sont formées des carapaces, il n'en est rien pour Mavis. Son personnage se complait dans sa médiocrité. Aucune humanité n'émerge d'elle. En effet, le film se consacre, quasiment dans son intégralité, à la reconquête de l'ex petit ami de Mavis devenu père de famille. Se prenant claque sur claque, Mavis ne lâche pas l'affaire et sans doute par peur de s'avouer à elle-même toute l'étendue de son entreprise pathétique, préfère penser que ce sont les autres qui sont pathétiques. Bref, en noyant son film dans le pathétique et dans la haine de son personnage principal, Jason Reitman se ferme de très nombreuses portes. Pourtant, il y avait matière à donner de la consistance au film en montrant que la méchanceté de Mavis qui s'entête à détruire le mariage de son amour de jeunesse est liée à sa frustration d'être passée à côté de sa vie. Non, il n'en est rien.

Young Adult

En plus de ne pas être drôle pour un sou, Young Adult ne propose pas de réelle réflexion sur le drame de la solitude ni sur le poids des souvenirs. De plus, le film n'aboutit sur rien. En dépit de l'épreuve traversée, Mavis ne change rien à sa vie et à sa manière d'être. Tout ça pour ça ?

Erin

 
 
 

Photos du film :