Réalisé par : Jean-Patrick Benes
Avec : Marilou Berry, Frédérique Bel, Pierre-François Martin-Laval, Chantal Lauby, Thomas N'Gijol
Sur un scénario de : Allan Mauduit avec une musique de : Christophe Julien
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2008

 

 

Synopsis du film :
Mélanie est une fille trop gentille. Sa mère, son patron, ses copines, sa voisine et même le chien de sa voisine le savent... et en profitent. Un jour, suite à une ultime humiliation, Mélanie décide de changer. Désormais elle va se venger de tout ceux qui lui ont pourri la vie. Sauf que la méchanceté, ça ne s'apprend pas en deux jours, surtout quand on a été une gentille fille toute sa vie...

 
 

Analyse de film :

Vilaine

Critique :

Qui n'a jamais souffert des méchancetés faites par des camarades ? Qui n'a jamais pensé être trop gentil ? Qui n'a jamais voulu se rebeller et envoyer balader les personnes qui nous ont fait du mal ? Vous n'avez jamais osé vous rebeller, vous faire entendre pour arrêter de vous faire marcher sur les pieds ? Mélanie l'a fait.
Le film commence par une scène rappelant le monde de la candide Amélie Poulain car la gentillesse de Mélanie rapproche la jeune femme du personnage de Jean-Pierre Jeunet. Ainsi, l'on apprend que Mélanie va tous les jours promener le chien très feignant d'une de ses voisines, rend régulièrement visite à sa grand-mère placée en maison de retraite mais aussi à tous les pensionnaires.

Vilaine

Elle doit supporter une mère égoïste ne savant rien faire de ses doigts, un patron macho et pas toujours très sympa et un célibat pesant. Elle trouve cependant du réconfort auprès de Prince Charmant qu'elle a virtuellement rencontré sur un site de rencontre.
Bientôt Mélanie sort de ses gonds et décide de devenir Vilaine, un personnage crée de toutes pièces, qui va lui permettre de se venger. En effet, la méchanceté d'Aurore, Blandine et Jessica trois connaissances est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Mélanie découvre que Prince Charmant qui l'a invité à passer la Saint-Valentin avec lui n'existe pas et est l'invention de ces trois pestes qui cherchent à blesser Mélanie. Trop c'est trop !
Mélanie qui n'aime pas son physique plutôt rond, opte pour un style moins classique et plus incisif : blouson en cuir, jupe courte et nouvelle coupe de cheveux stylée.

Vilaine

Le changement est radical et le spectateur ne peut pas en vouloir à Mélanie de vouloir se faire justice pour toutes les insultes et humiliations qu'elle a dû supporter durant des années.
Les plans de Mélanie sont aussi drôles que machiavéliques. Jessica qui se moque des candidats participant aux jeux télévisés va se voir devenir candidate dans de multiples émissions : Questions pour un champion, la dictée de Pivot, Des chiffres et des Lettres et etc .. Blandine, qui tient un magasin de porcelaine a le projet d'installer son musée à la place de la maison de retraite de la ville. Tous les pensionnaires devront donc être mis à la porte et Mélanie, toujours gentille au fond, ne va pas laisser une telle injustice arriver. Enfin, Aurore la "beauté " blonde suprême va voir son mariage s'effondrer. Mélanie va-t-elle trop loin ? Certains le penseront. Cependant, le spectateur perçoit davantage chez Mélanie une envie d'obtenir justice qu'une pure envie de méchanceté. C'est ce que nous montre par exemple le plan préparé par Mélanie pour être mieux considérée dans son travail, et faire venir un inspecteur du travail. Mélanie a besoin d'être respectée. En effet, bien qu'étant devenue Vilaine, Mélanie reste au fond une gentille fille, un peu au bout du rouleau et qui souffre profondément. La détresse de Mélanie peut-elle justifier son envie de vengeance ? A vous de voir.

Vilaine

Notons l'intervention d'une voix off intéressante et qui n'est pas sans rappeler Amélie Poulain.
Vilaine joue sur le cliché afin de permettre aux spectateurs de mieux s'identifier aux personnages. Évidemment, certains spectateurs n'apprécieront pas cet amas de clichés reprochant au film de réchauffer des stéréotypes. Pourtant, c'est ce jeu sur le cliché qui va donner un aspect presque parodique au film et qui le rend drôle.
Bref, Vilaine est un film drôle et audacieux qui ose jouer sur les clichés et qui s'en amuse sans jamais tomber dedans. L'appréciation du film se fera en fonction du spectateur. Certains se reconnaîtront en Mélanie, d'autres s'identifieront davantage à Aurore, Blandine et Jessica ou à d'autres personnages secondaires.
Mais cette comédie ne serait pas aussi réussie sans la présence d'acteurs investis dans leurs rôles. Marilou Berry, ronde et fière de l'être, est particulièrement excellente dans son rôle d'injusticière/justicière.
Vilaine est donc une bonne comédie qui ose s'attaquer au quotidien. Tout le monde connaît une Mélanie mais prenez garde elle pourrait un jour se rebeller.

Erin

 
 
 

Photos du film :