Réalisé par : Fabien Onteniente
Avec : Franck Dubosc, Emmanuelle Béart, Samuel Le Bihan, Abbes Zahmani, Gérard Depardieu, Annie Cordy, Christine Citty, Isabelle Nanty, François-Xavier Demaison
Sur un scénario de : Fabien Onteniente, Philippe Guillard, Franck Dubosc et Emanuel Booz avec une musique de : Michel Legrand
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2008

 

 

Synopsis du film :
Endetté jusqu'au cou, Didier Travolta, 40 ans, reçoit une lettre de la mère de son fils Brian lui signifiant qu'il ne pourra pas recevoir le petit cette année s'il n'est pas capable de lui payer des vraies vacances. Pour retrouver son fils et lui offrir des vacances, Didier Travolta décide alors de rechausser les boots et de reformer son trio de danse, celui qui faisait mal dans les années 80 dans la région : les Bee Kings. Mais les années ont passé. Les Bee Kings sont rouillés...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Désespérant ! Il n'y a pas d'autre mot pour qualifier ce désastre. Disco passe complètement à côté de son but principal : faire rire. Quand une comédie ne fait pas rire, c'est qu'il y a un hic quelque part. Dans Disco, des hics, il y en a partout. La faute à qui ? La faute à quoi ? A un scénario creux et prévisible, à un défilé de stars qui n'apportent strictement rien à l'intrigue. Parlons de l'intrigue qui tient à elle seule sur un timbre poste. Elle rappelle d'ailleurs étrangement The Full Monty de Peter Cattaneo, un film mêlant comédie, danse et misère sociale. Tout ce qu'on a aimé dans The Full Monty n'existe pas dans Disco. Les personnages n'ont pas de personnalité. Ils n'existent pas en dehors de leurs problèmes socio-économiques. Ils ne sont que des stéréotypes sociaux. A cet égard, Frank Dubosc représente la France qui souffre, qui fait avec les moyens du bord mais qui a plein de bons sentiments. Emmanuelle Béart représente la bobo au grand coeur, capable de voir au delà des apparences. Et son frère incarné par François-Xavier Demaison représente le côté sombre des bobos. Les stéréotypes sont tellement gros qu'on a du mal à s'accrocher aux personnages.

Disco

Autre fait inquiétant : le thème du Disco. Le réalisateur donne à son film le titre de ce mouvement musical des années 1970 mais il ne s'intéresse pas vraiment à cette musique festive. Il s'en sert seulement pour égayer son film à la fois au niveau sonore et au niveau visuel. Pire, Fabien Onteniente ringardise le disco, ce qui va à l'encontre de l'idée même de son film. En effet, on s'attend à ce que le disco et son aspect ringard soient des sources comiques. Or, le réalisateur rend cette musique encore plus ringarde, ce qui discrédite considérablement son propos. Enfin, il ne se sert pas de cette musique pour donner du peps à son film qui est malheureusement très mou.

Erin

 
 
 

Photos du film :