Réalisé par : Lana et Andy Wachowski et Tom Tykwer
Avec : Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent, Doona Bae, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Hugh Grant, Ben Whishaw, Keith David, James d'Arcy, Susan Sarandon, David Gyasi, Zhou Wun
Sur un scénario de : Lana et Andy Wachowski et Tom Tykwer avec une musique de : Reinhold Heil, Johnny Klimek et Tom Tykwer
Genre : Science-fiction
Film Américain réalisé en 2013

 

 

Synopsis du film :
À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Les Wachowski et Tom Tykwer n'ont pas choisi la facilité en adaptant Cartographie des nuages de David Mitchell. En effet, le film mélange six histoires se passant à des périodes très différentes tout en se correspondant. Le pari était risqué mais le résultat est plutôt réussi dans le sens où on parvient finalement à n'avoir qu'une seule histoire comme l'explique Andy Wachowski : "Il faut laisser tomber l’idée qu’il s’agit de six récits. En réalité, il n’y a qu’un seul récit. Chacune des histoires et des époques agit sur les autres tout au long du film. À mesure que ces âmes évoluent, on observe les correspondances entre elles, et on suit leur progression chronologique". Le lien entre les personnages s'opère de deux manières. Les actions des personnages ont des répercussions sur les autres. Les réalisateurs ont choisi de montrer ce lien par le biais d'une tâche sur la peau en forme de comète. Pourtant, Cloud Atlas est bien plus compliqué que cela. Les Wachowski ont fait le choix de mélanger les six récits au lieu de se succéder. En dépit d'une phase d'adaptation indéniable, le choix s'avère payant dans le sens où l'on se familiarise assez rapidement avec les personnages. Si les histoires s'étaient succédées, il aurait été fort à parier qu'il aurait été difficile de se souvenir des personnages présents au début du métrage, ce qui aurait mis à mal les correspondances.

Cloud Atlas

La première histoire se déroule en 1849. Adam Ewing avocat de métier embarque à bord d'un bateau pour les îles Chatam. Là bas, il rencontre un esclave qui veut s'affranchir. En laissant la chance à cet esclave de prouver ses talents de marin, il se lie d'amitié avec ce dernier qui lui sauvera la vie in extremis après avoir été la victime d'un docteur peu scrupuleux qui a tenté de l'empoisonner pour s'emparer de ses biens. Cette expérience change radicalement le cours de la vie d'Adam qui décide dès son retour aux États-Unis de se battre aux côtés des abolitionnistes.

Cloud Atlas

La seconde histoire se déroule en 1936 et met en scène Robert Frobisher un jeune musicien homosexuel. Frobisher se met à travailler pour Vyvyan Ayrs, un illustre compositeur. Parallèlement, il compose la cartographie des nuages que Ayrs ne tarde pas à découvrir et qu'il tente de lui voler. Le conflit entre les deux hommes mène Frobisher à commettre l'irréparable. Lors d'une dispute, le jeune musicien tue son patron. Désormais meurtrier, le jeune homme qui souffre de ne pas pouvoir vivre librement sa sexualité avec son amant Rufus Sixsmith, il décide de se suicider.

Cloud Atlas

La troisième histoire met en scène Luisa Rey qui est journaliste dans les années 1970. Enquêtant sur le nucléaire, elle rencontre Rufus Sixsmith un spécialiste bientôt assassiné par un tueur à gage envoyé par Bill Smoke. Poursuivie par ce dernier, Luisa tente de faire éclater la vérité.

Cloud Atlas

La quatrième histoire est contemporaine. La tête de Timothy Cavendish un sexagénaire, éditeur de profession est mise à prix. Désespéré, il va demander de l'aide à son frère qui l'expédie tout droit en maison de retraite. Là-bas se trouve la terrible infirmière Noakes. Bien décidé à quitter cet enfer sur terre, Cavendish élabore un plan pour s'évader avec quelques autres pensionnaires.

Cloud Atlas

La cinquième histoire se déroule en Corée en 2144 où Sonmi-451, clone et serveuse est interrogée avant son exécution pour avoir rejoint le mouvement de la rébellion. La jeune femme explique qu'elle est prête à se sacrifier pour faire connaître la vérité : les clones ont une durée de vie limitée. Exécutés, ils sont transformés en aliments destinés à nourrir les clones.

Cloud Atlas

La sixième et dernière histoire se déroule dans le futur c'est à dire 106 ans après la Chute. Zachry appartient à une tribu primitive qui doit faire face à Kona, chef d'une tribu ennemie cannibale. Meronym qui appartient à une civilisation très avancée vient rendre visite à Zachry afin de trouver un lieu sacré dans un territoire maudit. Seul survivant avec sa nièce du massacre perpétré par Kona, il décide se suivre Meronym dans son monde.

Cloud Atlas

Dans chaque époque, des personnages se battent contre un oppresseur pour être libre. Ces personnages connectés par une tâche en forme de comète sont les suivants : Adam Ewing qui décide de se battre contre l'esclavage, Robert Frobisher qui est prêt à tout pour avoir la paternité de son œuvre Cartographie des nuages, Luisa Rey qui est prête à mettre sa vie en jeu pour dénoncer un scandale nucléaire, Timothy Cavendish qui lutte contre le personnel d'une maison de retraite pour retrouver sa liberté, Sonmi-451 qui se sacrifie pour dénoncer le sort des clones et les affranchir, Zachry qui est prêt à renoncer à sa vie, à ses préjugés et à lutter contre son côté obscur incarné par le vieux Georgie pour connaître une civilisation plus avancée. Par la suite, leurs actions ont des conséquences sur l'histoire. Ils partagent donc à la fois un symbole (la comète) et leur nature de meneur, comme s'ils étaient liés à la même âme. Les réalisateurs ont pris le soin de renforcer ces liens en introduisant dans les diverses histoires des objets appartenant à une autre époque que celle des personnages. Ainsi, Robert Frobisher le compositeur lit le livre écrit par Adam Ewing. La cartographie des nuages de Robert Frobisher se retrouve dans l'histoire de Luisa Rey en 1973 lorsque cette dernière part à la recherche de cette symphonie chez un disquaire. Le retraité Cavendish lit le roman inspiré par Luisa Rey et son enquête. Sonmi-451 la serveuse qui s'est sacrifiée pour dénoncer le sort des clones est devenue une déesse pour les populations ayant survécu à la Chute.

Cloud Atlas

L'un des autres grands thèmes de Cloud Atlas est le cannibalisme. Timothy Cavendish s'écrit dans sa maison de retraite « It’s people. Soylent Green is made out of people ! » (Le soleil vert c'est de la chair humaine) qui est une citation du film Soleil Vert de Richard Fleischer (1973) qui met en scène une société dystopique dans laquelle les corps humains sont recyclés en nourriture sous le nom de soleil vert. Le parallèle avec l'histoire de Sonmi 451 devient alors évident. En 2144, Sonmi-451 découvre que la nourriture destinée aux clones provient des clones eux-mêmes. La pratique du cannibalisme se trouve également dans l'histoire ayant lieu 106 ans après la Chute puisque la tribu de Kona est cannibale. On constate alors que le cannibalisme est devenu une pratique courante dans le futur, ce qui questionne l'idée même de progrès. Ces deux périodes sont liées au thème de la chute que l'on retrouve dans la plupart des histoires. Ainsi, Luisa Rey est plusieurs menacée par la chute (la chute d'un ascenseur bloqué, la chute de Javier qui passe par la fenêtre, la voiture de Luisa est projetée dans l'eau après avoir été poussée). Dermot Hoggins un écrivain en colère suite aux critiques négatives qu'il a reçu jette un critique par dessus le balcon. Lors de son évasion, Sonmi-451 s'enfuie avec Hae-Joo Chang qui chute dans le vide. Enfin, l'histoire se déroulant 106 ans après la Chute c'est à dire 106 ans après l'apocalypse est ponctuée de chutes. Meronym chute à deux reprises. Qu'est ce que ces chutes signifient ? Sont-elles là pour montrer que le monde peut vaciller en l'espace de peu de temps et qu'un événement peut entraîner la chute du monde ? Dans notre monde interdépendant, cette explication semble tout à fait plausible. De plus, on a l'impression que le scandale nucléaire que Luisa Rey tente de dénoncer a pu avoir un impact sur le monde du futur. Est-ce le nucléaire qui a mené à l'implosion du monde tel que nous le connaissons actuellement ? Tout est possible surtout quand on apprend que Néo-Séoul risque d'être inondé comme le vieux Séoul l'a été à cause du réchauffement climatique et de la montée des eaux.

Cloud Atlas

On peut reprocher à Cloud Atlas de s'égarer avec sa multitude de personnages interprétés par les mêmes acteurs. Certains acteurs jouent six rôles ! Ces performances d'acteurs sont particulièrement intéressantes à voir dans le sens où il est assez stupéfiant de voir un même acteur passer d'un rôle à l'autre en changeant d'époque et de sexe ! En choisissant de faire jouer aux mêmes acteurs plusieurs rôles, les réalisateurs prennent le risque de frôler parfois le ridicule et de perdre le spectateur. Néanmoins, on peut se demander si les rôles ont été distribués au hasard ou s'il faut voir dans ces interprétations multiples un moyen de parler de la réincarnation des âmes avec leurs caractéristiques propres. Ainsi, tous les personnages interprétés par Hugo Weaving (Haskell Moore/Tadeusz Kesselring/Bill Smoke/L'infirmière Noakes/Boardman Mephi/Vieux Georgie) font tous office de méchant. Les personnages incarnés par Doo-na Bae sont des personnages qui résistent et luttent (Hilda, Sonmi 451, la mexicaine). Notons également que les différents couples sont composés de personnages présentant des traits communs car interprétés par les mêmes acteurs. Ainsi, le couple d'acteurs Doo-na Bae et Jim Sturgess forme un couple marié sous les traits d'Adam Ewing et d'Hilda avant de les retrouver en 2144 en Corée où ils forment un couple interdit par le biais des personnages d’Hae-Joo Chang et Sonmi-451. Les acteurs Tom Hanks et Halle Berry se retrouvent dans le même cas par le biais de leurs personnages Isaac Sachs et Luisa Rey d'une part et Zachry et Meronym d'autre part.

Cloud Atlas

En dépit de la densité du récit et d'une réalisation divisée en deux équipes (Tom Tykwer d'un côté et Lana et Andy Wachowski de l'autre), Cloud Atlas réussit le pari fou à devenir une symphonie au même titre que la cartographie des nuages (Cloud Atlas Sextet en anglais). La cohérence visuelle et l'harmonie qui règnent dans le film sont tout simplement impressionnantes. Néanmoins, la longueur du film peut être décourageante même si les réalisateurs ont tout mis en œuvre pour que le film soit le plus compréhensible possible.

Bibliographie :

Excellent article sur Oblikon

Excellent article sur Cinerama7art

Erin

 
 
 

Photos du film :