Réalisé par : Eugenio Mira
Avec : Eduardo Noriega, Félix Gómez, Bárbara Goenaga, Martina Gedeck
Sur un scénario de : Antonio Trashorras avec une musique de : Eugenio Mira
Genre : Drame
Film Espagnol réalisé en 2010

 

 

Synopsis du film :
Joanna Prats souffre d’agnosie, une étrange maladie neuropsychologique qui altère sa perception et sa reconnaissance des choses ou des personnes. Or elle est l’unique héritière d’un secret industriel de grande valeur qui lui vient de son père. La jeune femme devient donc l’objet de nombreuses convoitises, et même d’un odieux complot. Deux hommes vont se rapprocher d’elle pour l’aider ou la trahir, profitant de la confusion de ses sens pour lui arracher son secret…

 
 

Analyse de film :

Critique :

Surfant sur le succès des films espagnols fantastiques, Agnosia ne se révèle pas très concluant. Eugenio Mira mélange espionnage industriel, élément censé être fantastique (la maladie) et enlèvement qui révèle les sentiments profonds de l'héroïne pour son futur époux et ce mélange donne un film bancal et ennuyeux.

Agnosia

L'histoire aurait pu être intéressante si elle avait été bien traitée. L'aspect glacial du métrage et l'ennui qu'il en ressort ne permettent pas aux spectateurs d'être captivés. On se lasse rapidement de ce qui peut arriver à Joanna qui ne peut distinguer correctement les formes et dont se jouent les ravisseurs. Bref, le suspense, si l'on peut parler de suspense, est censé résider dans le dénouement de l'histoire : Joanna va-t-elle se rendre compte que l'homme avec lequel elle a fait l'amour, pensant être son fiancé, n'est pas son fiancé ? Peu à peu, Joanna va se rendre compte qu'elle préfère cet inconnu à l'homme qu'elle est censée épouser.

Agnosia

Visuellement, les flous répétés censés montrer ce que voit Joanna deviennent assez pénibles à supporter pour le spectateur qui ne peut s'empêcher de regarder sa montre.

La scène finale tire son épingle du jeu mais n'est pas sans rappeler celle de Les Fantastiques années 1920 de Raoul Walsh. Joanna s'écroule sur les marches dans la neige après une fusillade. Le film montre alors à son paroxysme la rivalité amoureuse entre les deux hommes mais le problème c'est que ça ne fonctionne pas puisque Joanna n'est pas pleinement consciente de cette rivalité.

Grosse déception.

Erin

 
 
 

Photos du film :