Réalisé par : Joe Dante
Avec : Dee Wallace, Patrick Macnee, Dennis Dugan, Christopher Stone
Sur un scénario de : John Sayles et Terence H. Winkless avec une musique de : Pino Donaggio
Genre : Horreur
Film Américain réalisé en 1981

 

 

Synopsis du film :
Une série de meurtres effroyables terrorise la population de Los Angeles. Une jeune journaliste de télévision mène sa propre enquête.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Avec ses beaux effets spéciaux de l'époque, Hurlements a beaucoup apporte à la figure du loup-garou au cinéma. Même si le film a aujourd'hui mal vieilli, les métamorphoses en loup-garou sont assez impressionnantes.

Hurlements

Ce qui est intéressant dans Hurlements c'est que le film est ancré dans les années 1980.

Le film s'apparente même à une critique des médias des années 1980. Ainsi, Karen White est prête à tout pour rencontrer un tueur en série. La rencontre tourne mal et la jeune femme est envoyée dans un centre afin de se remettre du choc. L'ambition apparaît donc clairement comme un danger. Mais le film va bien plus loin. A la fin du film, la journaliste va tenter de se servir de la télévision pour montrer au monde entier que les loups-garous existent et qu'ils représentent une menace potentielle pour les humains puisqu'ils sont capables de se métamorphoser à leur guise. Son sacrifice sera pourtant vain car les spectateurs ne croiront pas ce qu'ils ont vu sur leurs écrans, trop habitués à voir du sensationnel. Cette dernière scène illustre parfaitement l'une des thématiques du film : l'image. Est-ce que ce que nos yeux voient est toujours réel ? Une image peut-elle tromper l'œil humain ? Le cinéma a depuis longtemps prouver que c'est en effet le cas. Dans ce cas, que croire ? Et si tout n'était qu'une question de point de vue ? Pourquoi le fantastique ne serait pas une autre réalité ?

Joe Dante propose une analyse sociologique des années 1980 et de la montée de violence collective. Ainsi, les loups-garous ne vivent pas solitaires mais en groupe. Leur vie communautaire rappelle d'ailleurs étonnamment la manière dont vivent ensemble les membres d'une secte.

La figure du loup-garou permet au réalisateur de parler ouvertement de sexualité. Qu'est ce que le sexe pour un être humain ? Est-ce retourner à un état animal voire bestial ? La pulsion animale fait-elle partie de l'homme qui n'est finalement qu'un animal comme les autres ?

Hurlements

Autre élément nouveau : le loup-garou n'est plus cette créature condamnée à se métamorphoser les soirs de pleine lune. Dans Hurlements, les loups-garous peuvent se transformer jour et nuit.

Le film a beau avoir de nombreuses qualités, il a beaucoup vieilli et peine à convaincre.

Erin

 
 
 

Photos du film :