Réalisé par : Steven Soderbergh
Avec : Channing Tatum, Alex Pettyfer, Matthew McConaughey, Joe Manganiello, Matt Bomer, Cody Horn, Olivia Munn
Sur un scénario de : Reid Carolin avec une musique de :
Genre : Comédie dramatique
Film Américain réalisé en 2012

 

 

Synopsis du film :
Mike a trente ans et multiplie les petits boulots : maçon, fabricant de meubles, etc…Il se rêve entrepreneur. Il est surtout strip-teaseur. Chaque soir, sur scène, dans un club de Floride, il devient Magic Mike. Lorsqu’il croise Adam, il se retrouve en lui, l’intègre au club et décide d’en faire le Kid. Mais le Kid a une sœur, qui n’est pas prête à trouver Mike irrésistible…

 
 

Analyse de film :

Critique :

Magic Mike, le nouveau film de Steven Soderbergh s'intéresse à Mike, un stripteaseur plutôt doué. Vivant de petits boulots, il rencontre Adam un jeune garçon qu'il va entraîner dans son milieu. A partir de là, Soderbergh développe son film. Il filme essentiellement les scènes de striptease dans la boîte Xquisite tenue par Dallas (Matthew Mcconaughey). Mike est la star du club et Channing Tatum s'en donne à coeur joie. Il réalise sans aucun doute les meilleures scènes du film. En effet, les scènes de striptease sont explosives, bruyantes et frénétiques. En revanche, lorsque le réalisateur s'aventure hors de la boîte, sa manière de filmer change et tout devient mou et ennuyeux. Est-ce là un moyen pour Soderbergh d'établir un parallèle avec la vie de Mike qui ne brille vraiment que la nuit devant ses hordes de femmes en folie ?

Magic Mike

On découvre rapidement que Mike amasse minutieusement de l'argent pour réaliser son rêve: créer des meubles et devenir entrepreneur. Ainsi, on réalise que le striptease n'est pas toute sa vie, qu'il a d'autres rêves. Parallèlement, on assiste à la montée en puissance d'Adam dans la boîte. Après avoir goûté au plaisir de se faire rapidement de l'argent et d'obtenir tout ce qu'il souhaite, Adam dit le kid se brûle les ailes et commence à fréquenter les mauvaises personnes. Bientôt la machine s'emballe. Il va même jusqu'à revendre de la drogue.

Magic Mike

On voit bien à quel point l'histoire est limitée et ne laisse aucune possibilité de rebondissement. Dès le début, le destin d'Adam est prévisible et au moment même où apparaît la sœur d'Adam, on se doute bien qu'il y aura une histoire d'amour entre elle et Mike. Bref, tout est très convenu, ce qui est d'autant plus regrettable que Steven Soderbergh semble construire son film comme une réaction contre le cinéma américain actuel. On a l'impression que le réalisateur tombe dans le piège du politiquement correct.

Magic Mike

Concernant le milieu des boîtes de striptease, il est difficile de voir où Steven Soderbergh veut en venir. Se sert-il de ce milieu pour commenter le milieu du cinéma qu'il menace régulièrement de quitter ? On n'en saura jamais rien. Bref, le film a parfois tendance à apparaître comme une jolie coquille vide qui a quand même le mérite de proposer une critique évidente du capitalisme américain et de ses instruments humains qui ne parviennent pas à prendre en compte l'aspect moral des choses ou le potentiel destructeur de certains comportements.

Erin

Critique :

Succès-surprise de l'été dernier aux Etats-Unis, le dernier film de Steven Soderbergh nous plonge dans le monde de la nuit et du strip-tease. Son interprète principal, Channing Tatum, qui a co-produit le long-métrage, également ex-danseur et ex-stripteaseur, est très convaincant dans le rôle principal, celui d'un stripteaseur qui rêve de monter sa propre entreprise de meubles : non seulement les scènes de striptease sont bien exécutées (franchement les meilleures scènes du film, et je ne dis pas ça parce que je suis une fille !), mais en plus il rend son personnage assez humain. J'ai bien aimé également Matthew McConaughey. Par contre, j'ai été un peu moins convaincue par le reste du casting : les autres acteurs ne jouent pas mal mais leurs interprétations sont plus facilement oubliables, tout comme l'ensemble du film d'ailleurs. Oui, c'est vrai, le film est sympathique, on voit bien l'univers du striptease, mais ça reste quand même assez cliché et prévisible, et principalement à cause d'un scénario assez faible, le film est plutôt mou.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :