Réalisé par : Ang Lee
Avec : Winston Chao, Mitchell Lichtenstein, May Chin, Sihung Lung
Sur un scénario de : Ang Lee, Neil Peng et James Schamus avec une musique de : Mader
Genre : Comédie romantique
Film Taiwanais réalisé en 1993

 

 

Synopsis du film :
Taïwanais naturalisé américain, Wei-Tong vit aux Etats-Unis avec son petit ami Simon. Pour faire plaisir à ses parents qui ne comprennent pas son célibat, il organise un mariage de convenance, choisissant pour épouse Wei-Wei, une jeune peintre en quête d'une carte verte.

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Ours d'or à Berlin en 1993, Garçon d'honneur raconte de Wei-Tong, un jeune Taïwanais devenu américain qui vit tranquillement sa vie avec son petit ami Simon. Sa vie se complique le jour où ses parents restés au pays l'inscrivent dans une agence matrimonial. Quelques temps plus tard Wei-Tong rencontre une jeune femme venue de Taiwan. Après réflexions, Simon propose à Wei-Tong d'épouser Wei-Wei, une artiste peintre sans carte de travail. Après que la jeune femme ait accepté, le mariage est organisé et les parents de Wei-Tong font le voyage vers les Etats-Unis. A partir du moment où les parents de Wei-Tong arrivent aux Etats-Unis, le film prend une nouvelle orientation et s'intéresse davantage au poids des traditions qu'à l'homosexualité même. Ainsi, la cérémonie de mariage et le banquet qui suit sont une belle démonstration de l'importance des traditions. En effet, tout y passe : tournée des mariés pour aller boire un verre avec tous les invités, rituels pour augmenter la fertilité, invasion de la chambre des mariés et etc ... Ces traditions qui apparaissent comme difficiles à gérer pour les jeunes mariés permettent à Ang Lee de poser le débat des traditions chez les personnes issues de l'immigration. Renoncer aux traditions est-ce oublier ses origines ?

Garçon d'honneur

Wei-Tong est un personnage intéressant car il est constamment coincé entre deux choses. Il est asiatique mais vit à l'occidental aux Etats-Unis, il est homosexuel mais doit se faire passer pour un hétérosexuel devant ses parents, sa jeunesse s'oppose clairement aux traditions chinoises. Enfin, il jongle sans cesse entre deux langues.

Que signifient les traditions des ancêtres aujourd'hui et dans le monde occidental ? Même Madame Gao qui tient au mariage de son fils en vient à envier Wei-Wei qu'elle considère comme une femme libre. Ironie du sort, Wei-Wei n'est pas complètement maitre de son destin dans le sens où elle est obligée de se marier pour pouvoir obtenir une carte verte.

Le thème de l'homosexualité est tabou pour la famille de Wei-Tong. Pourtant, le garçon finira par avouer la vérité à sa mère qui sera certes choquée mais qui acceptera son fils comme il l'est. En traitant avec finesse de l'homosexualité (pas de clichés sur les homosexuels) et des différents avis qu'elle suscite, Ang Lee signe un véritable hymne à la tolérance.

Garçon d'honneur

Ang Lee maîtrise parfaitement son film alliant de véritables moments de comédie à des scènes très émouvantes. Le quiproquo concernant l'homosexualité de Wei-Tong est particulièrement drôle. Ainsi, sans que personne ne le sache, le père sait que son fils est homosexuel mais a préféré ne rien dire afin de ne pas compromettre l'arrivée de son petit-fils, ce qui compte beaucoup pour lui qui veut préserver son nom.

L'autre grand thème de Garçon d'honneur c'est le mensonge et tout ce qu'il entraîne. Ainsi, l'on ne peut s'empêcher d'être triste devant cette famille qui ne parvient pas à communiquer sans se mentir.

D'une grande subtilité, Garçon d'honneur est un film remarquable.

Erin

 
 
 

Photos du film :