Réalisé par : Paco Plaza
Avec : Leticia Dolera, Javier Botet
Sur un scénario de : Luiso Berdejo et Paco Plaza avec une musique de : Mikel Salas
Genre : Horreur
Film Espagnol réalisé en 2012

 

 

Synopsis du film :
C'est le plus beau jour de leur vie : Koldo et Clara se marient ! Entourés de leur famille et de tous leurs amis, ils célèbrent l'événement dans une somptueuse propriété à la campagne. Mais tandis que la soirée bat son plein, certains invités commencent à montrer les signes d'une étrange maladie. En quelques instants, une terrifiante vague de violence s'abat sur la fête et le rêve vire au cauchemar... Séparés au milieu de ce chaos, les mariés se lancent alors, au péril de leur vie, dans une quête désespérée pour se retrouver...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Ceux qui attendaient la genèse de Rec seront forcément déçus puisqu'il semblerait qu'il y ait une confusion sur le contenu du film. Le titre Rec 3 Genesis fait référence à la Genèse dans la Bible et non à la genèse de la saga Rec. Rec 3 c'est tout simplement un autre épisode. D'ailleurs, l'on voit à la télévision que des évènements similaires se passent dans le pays. Dans ce volet, l'on quitte les immeubles catalans pour un mariage festif en pleine campagne. Après tout, pourquoi le virus ne pourrait-il pas se propager le jour d'un mariage ?

Rec 3 reprend logiquement la suite de Rec 2. En effet, les zombies sont les créatures du diable et ce troisième opus est très clair sur le sujet. Ainsi, l'on apprend que le reflet des zombies montre une créature rappelant étrangement la créature du grenier du premier Rec.

Rec3

Rec 3 Genesis n'est pas exempt de défauts. Et le principal reproche que l'on peut faire à ce troisième film de la saga c'est d'abandonner l'idée de la caméra portée à l'épaule. En effet, dans un mariage, beaucoup de personnes filment l'évènement. L'exercice semble difficile pour Paco Plaza qui abandonne la caméra d'un convive au début même de la catastrophe. Et ce qui est rageant, c'est que le réalisateur semblait pourtant avoir pensé à utiliser les différentes caméras des invités pour filmer les sanglants évènements. Il avait même introduit un caméraman professionnel avec du matériel professionnel capable de filmer en stabilisant l'image. Mais non il n'en est rien. Paco Plaza laisse ce pauvre caméraman à son triste sort parce qu'il ne peut pas passer par un conduit d'aération à cause de son poids. C'est vraiment dommage !

Autre défaut majeur : ce troisième opus semble être très américanisé. Gâteau américain pour le mariage, musique utilisée à gogo et dans les moments "forts" du film, Rec 3 prend une drôle de tournure qui ne nous réjouit pas.

Rec3

La grande différence avec les deux premiers opus c'est sans aucun doute l'aspect comique voire burlesque du film. Il est assez drôle de voir la mariée péter un câble, dégainer une tronçonneuse et découper des zombies affamés ! La mariée Clara est le point fort du film. Son caractère bien trempé et son amour pour Koldo font d'elle une héroïne des temps modernes. L'ère des cruches qui foncent droit vers leur bourreau est terminée et ça fait du bien ! Côté comique, notons aussi la présence de John l'éponge, ou encore celle de Koldo déguisé en Saint George pour aller sauver sa belle ou encore tout simplement celle des zombies en robe de soirée. C'est gros, c'est lourd oui mais c'est assumé.

Rec3

Autre différence : Rec 3 Genesis a beau être un film de zombies, l'histoire d'amour qui unit Clara et Koldo est très belle malgré toutes ces effusions de sang. Leur courage est le fil rouge du film et ça fait du bien de voir ça !

Bref, Rec 3 Genesis reste dans la lignée de Rec et s'en éloigne à la fois. On apprécie la prise de risques de Paco Plaza qui a essayé d'innover et fait quelques belles trouvailles. En effet, l'on a enfin trouvé un moyen de neutraliser les zombies : réciter une prière.

Enfin, cet opus ancre un peu plus le film dans l'intrigue religieuse. Rec 3 Genesis rejoue l'épisode de la Bible.

Erin

 
 
 

Photos du film :