Réalisé par : Mira Nair
Avec : Naseeruddin Shah, Lillete Dubey, Shefali Shetty, Vijay Raaz
Sur un scénario de : Sabrina Dhawan avec une musique de : Mychael Danna
Genre : Comédie
Film Indien réalisé en 2001

 

 

Synopsis du film :
Dans une demeure fastueuse de New Delhi, les Verma, une famille indienne, se préparent à célébrer le grand mariage de leur fille Aditi selon la tradition du Penjab. Des centaines de parents sont invités, venus des quatre coins du monde, de l'Australie à la Silicon Valley. Les préparatifs vont bon train, mais des incidents et des révélations vont venir épicer la noce.

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Lion d'or à la Mostra de Venise en 2001, Le mariage des moussons est un film indien aussi rafraîchissant que sérieux. A travers les préparatifs du mariage arrangé, la réalisatrice Mira Nair aborde des thèmes graves comme la place de la femme en Inde, la réussite sociale, l'émigration qui va de pair avec le retour au pays et le choc des cultures, l'inceste, la place de la famille dans la société indienne, la complexité des sentiments amoureux et enfin l'Inde multiculturelle.

Rythmé par des musiques indiennes chaleureuses, le film est traversé par plusieurs histoires d'amour. Hormis celle des futurs mariés qui apprennent à se connaître et à s'aimer, l'histoire d'amour la plus touchante est celle de la servante Alice qui aime porter les bijoux de sa patronne et s'imaginer en femme mariée et de l'organisateur de mariage Dubey, un homme un peu malhonnête sur les bords. En se rencontrant, chacun va commencer à s'épanouir. Mira Nair filme leur histoire d'amour avec beaucoup de tendresse et de poésie. Leur mariage a beau ne pas être aussi spectaculaire que celui d'Aditi et son époux, il n'en est pas moins touchant, peut être simplement parce qu'il s'agit d'un mariage d'amour.

Le mariage des moussons

L'histoire d'Aditi et de son époux permet d'aborder le thème désormais connu des mariages arrangés. Aditi, la future mariée se pose des questions. Ayant rompu avec son ex petit ami qui se trouvait être un homme marié, elle se demande si elle doit épouser un homme qu'elle connaît à peine et qui lui promet une nouvelle vie aux Etats-Unis ou si elle doit encore attendre que cet homme marié quitte sa femme. Ayant conscience qu'il ne quittera pas sa femme, Aditi se lance dans l'aventure du mariage mais préfère révéler à son futur époux sa petite escapade érotique avec son ex. Après une crise, les futurs mariés semblent s'apprécier, ce qui est de bonne augure pour le mariage.

La situation d'Aditi permet de saisir les contrastes qui animent la société indienne. Entre tradition et modernité, la jeunesse se dévergonde peu à peu. Certaines filles vont jusqu'à se faire tatouer et draguer ouvertement le garçon élu. D'autres préfèrent les études au mariage. Enfin, Varoun passe sa journée à regarder la télévision et se rêve cuisinier, ce qui apparemment n'est pas un métier très respectable pour son père, qui représente les traditions.

Le mariage des moussons

Tout en célébrant l'Inde et la culture pendjabi, Mira Nair s'intéresse aussi à ces Indiens partis en Australie ou aux Etats-Unis et qui ont peu à peu oublié leur culture. Ainsi, le jeune homme venu d'Australie ne semble pas très à l'aise en danse indienne.

Même si ce n'est pas le sujet du film, Mira Nair intègre aussi des images d'une autre Inde, très pauvre et défavorisée qui est à l'opposé de la vie que mène la famille Verma. L'Inde dans laquelle vit Dubey est une Inde où les toilettes débordent.

Enfin, les différentes langues dans lesquelles s'expriment les personnages sont un commentaire social en elles-mêmes. Les riches parlent l'anglais alors que les plus défavorisés se contentent de l'hindi.

Le mariage des moussons

En dépit de l'aspect festif et très coloré du film, Mira Nair aborde un sujet grave et tabou : la pédophilie. Dès l'arrivée de Tej, Ria, la fille recueillie par les Verma à la mort de son père semble troublée. Plus tard, le spectateur surprend une conservation étrange entre l'homme et une petite fille. Lors du mariage, Ria qui doutait sérieusement des intentions de Tej comprend tout lorsque la petite fille en question affirme qu'elle sait ce qu'est un baiser. Ria va alors faire une terrible révélation. Elle a été abusée à l'âge de 12 ans par Tej. Troublé, M Verma va alors prendre une décision extraordinaire : il va mettre dehors cet homme qui a abusé de sa fille adoptive. Ainsi, M Verma marie une fille mais en gagne une autre en échange.

Film spontané, le film se termine sur la célébration du mariage pendant un orage. Mariage pluvieux, mariage heureux dit le dicton. C'est tout ce qu'on leur souhaite.

Erin

 
 
 

Photos du film :