Réalisé par : Oren Peli
Avec : Katie Featherston, Micah Sloat, Marc Fredrichs
Sur un scénario de : Oren Peli avec une musique de :
Genre : Horreur
Film Américain réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Un jeune couple suspecte leur maison d'être hantée par un esprit démoniaque. Ils décident alors de mettre en place une surveillance vidéo durant leur sommeil afin d'enregistrer les évènements nocturnes dont ils sont les victimes. Les images récupérées de septembre à octobre 2006 ont été montées en un film de 86 minutes, "Paranormal Activity".

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Ce n'est pas la première fois que l'on tente de faire croire aux spectateurs que ce qu'ils vont voir est vrai et l'on comprend aisément que le réalisateur ait voulu surfer sur la vague des films du type REC de Paco Plaza, Jaume Balagueró, Cloverfield de Matt Reeves ou encore le bon vieux Le projet Blair Witch de Daniel Myrick, Eduardo Sanchez.

Caméra à l'épaule impliquant des cadrages dégueulasses, Oren Peli filme donc un jeune couple d'américains qui a une vie vraiment passionnante (mais qu'est ce qu'ils foutent de leur vie ?). En effet, on les voit manger, boire, rigoler, dormir puis se réveiller en sursaut et à nouveau dormir mais aussi se disputer à cause de la caméra. Bref, Paranormal activity est un film ennuyeux pour la simple et bonne raison qu'il ne se passe strictement rien à l'écran.

De plus, même si l'on tente de nous faire croire à une histoire vraie, l'on aurait apprécié un minimum de mise en scène et un minimum de professionnalisme de la part des acteurs. En effet, dès le départ le réalisateur sape toutes les chances de surprise en délimitant les moments de peur se déroulant la nuit et les moments "normaux" se déroulant le jour.

Paranormal activity

Même si Paranormal Activity tombe dans tous les clichés du film du genre, le film contenait quelques bonnes idées non exploitées. A part filmer des présences paranormales, le réalisateur ne s'intéresse absolument pas à la présence en question. Ainsi, l'on a bien du mal à comprendre pour quelle raison Katie ne veut pas en savoir plus sur le démon qui la poursuit. Le film évoque la différence entre les démons et les fantômes mais laisse rapidement tomber le sujet. Ainsi, Oren Peli prive les spectateurs de quelques scènes qui auraient non seulement donné un peu de piquant au film mais qui les auraient aussi empêché de mener une lutte acharnée contre le sommeil. L'on se retrouve donc là à scruter chaque détail dans l'espoir de trouver quelque chose à se mettre sous la dent. L'on notera que les évènements se produisent toujours à peu près à la même heure c'est à dire vers 3h15 comme un certain Amityville .... Et là, une porte qui claque, un drap qui se lève, des traces de pas dans de la poudre blanche, une trappe ouverte, une photo qui ne devrait pas être là où elle est : la peur n'est pas vraiment au rendez-vous. Pire ! La dernière scène mettant vraiment en scène le démon et le couple est filmée hors champ, ce qui fait que l'on ne voit absolument rien ! Le seul intérêt de ce hors-champ c'est d'émettre des doutes sur le personnage de Katie. Même s'il semble bel et bien y avoir une présence dans la maison (les traces de pas dans la poudre), le dernier plan montrant une Katie démoniaque pourra pousser les plus rationalistes à croire que Katie est tout simplement folle et que cette folie l'a poussé à se débarrasser de son petit ami gênant qui la harcèle avec la caméra. Ainsi, l'on se rappellera de toutes les scènes où Micah le petit ami n'entend pas les bruits. Bref, tout est possible. Mais une chose est sûre : Paranormal Activity manque cruellement d'une trame et de rebondissements pour que l'on s'y intéresse davantage.

Paranormal activity

Enfin, dernier problème : le rythme. Le film met beaucoup de temps à se mettre en place. Les phénomènes paranormaux sont quasi inexistants. Mais alors que l'on approche de la fin du film, tout s'accélère brutalement. L'on attendait ce sursaut d'action bien plus tôt dans le film. Arrivant tout à la fin, son impact est considérablement amoindri. Dommage !

Erin

 
 
 

Photos du film :