Réalisé par : Yimou Zhang
Avec : Takeshi Kaneshiro, Ziyi Zhang, Andy Lau, Dandan Song
Sur un scénario de : Feng Li, Bin Wang et Yimou Zhang avec une musique de : Shigeru Umebayashi
Genre : Film d'Aventure
Film Chinois réalisé en 2004

 

 

Synopsis du film :
En cette année 859, la Chine est ravagée par les conflits. La dynastie Tang, autrefois prospère, est sur le déclin, et le gouvernement corrompu s'épuise à lutter contre les groupes de rebelles toujours plus nombreux qui se dressent contre lui. La plus puissante de ces armées révolutionnaires et la plus prestigieuse de toutes est la Maison des Poignards Volants. Deux capitaines, Leo et Jin, sont envoyés pour capturer le mystérieux chef de cette redoutable armée.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Le secret des poignards volants frappe immédiatement le spectateur par sa beauté esthétique incroyable. Zhang Yimou mélange habilement le wu xia pian et une histoire d'amour classique (le fameux triangle amoureux) et filme des combats aussi spectaculaires que beaux. Il se dégage quelque chose de très aérien et de très léger de tous ces combats. Comme le montre la danse de l'écho, une scène absolument époustouflante d'esthétisme et de poésie, l'on ne peut qu'applaudir le chorégraphe Ching Siu-Tung.
Intégrant toujours les éléments de la nature aux scènes, l'on ne peut qu'admirer le travail fait sur les couleurs. Les couleurs permettent d'évoluer dans le temps, au fil des quatre saisons, chacune marquée par des tonalités précises.

Le secret des poignards volants

Le scénario qui est relativement simple pourrait apparaître comme le point faible du film. Il n'en est pas moins efficace. Cette petite faiblesse est comblée par la variété des décors, des danses, des combats et des costumes proposés qui ne permet pas de s'ennuyer devant tant de beauté.

Le secret des poignards volants

Les trois protagonistes ne sont pas ce qu'ils prétendent être et leurs sentiments sont mis à mal. Comme dans une tragédie shakespearienne, personne n'en sortira indemne. Pas de sentiments exacerbés ici, tout est dans la retenue, ce qui dans un sens amplifie les sentiments et les rend encore plus beaux et plus forts. Le triangle amoureux est voué à une fin tragique. Tous stratèges, les personnages ne sont pourtant pas maîtres des sentiments amoureux qui les animent. Ce contraste montre bien que l'amour est plus fort que tout.
Le double jeu des personnages ainsi que l'enquête pour découvrir qui est le chef du clan des poignards volants permettent à l'histoire de connaître des rebondissements parfois prévisibles mais qui ne laissent pas l'occasion aux spectateurs de s'ennuyer.

Le secret des poignards volants

Les acteurs sont tous excellents mais mention spéciale à Zhang Ziyi qui en revenant à ses premiers amours, la danse, semble être totalement dans son élément.

Erin

 
 
 

Photos du film :