Réalisé par : Stephen Frears
Avec : Gemma Arterton, Roger Allam, Bill Camp, Dominic Cooper, Luke Evans, Tamsin Greig, Jessica Barden
Sur un scénario de : Moira Buffini avec une musique de : Alexandre Desplat
Genre : Comédie dramatique
Film Britannique réalisé en 2010

 

 

Synopsis du film :
Avec son nez refait, ses jambes interminables, son job dans la presse people, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les coeurs, Tamara Drewe est l'Amazone londonienne du XXIe siècle. Son retour au village où vécut sa mère est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix. Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur de best-sellers, universitaire frustré, rock star au rancart ou fils du pays, tous sont attirés par Tamara dont la beauté pyromane et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et vont provoquer un enchaînement de circonstances aussi absurdes que poignantes.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Adaptation de Tamara Drewe de Posy Simmonds, le film de Stephen Frears n'est pas une franche réussite. Tout d'abord, le film met un temps fou à commencer et à nous présenter tous les protagonistes. Reprenant grossièrement la trame de Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy, le film intitulé Tamara Drewe ne s'intéresse pas vraiment à la jeune femme au nez refait. Sans complexe et libérée, Tamara séduit Ben, un batteur puis a une aventure avec Nicholas un homme marié et retombe finalement amoureuse d'Andy l'un des ses premiers amants. Prévisible à mille kilomètres ! Manquant cruellement d'originalité, l'on suit tranquillement la vie de chacun des protagonistes. Il ne se passe tellement rien que l'on est obligé de se passionner pour les affaires extra-conjugales de Nicholas, un écrivain dont la femme est absolument parfaite. Le synopsis annonce que Tamara Drewe bouleverse la vie de ce village. C'est en partie vrai et c'est en partie faux. Tamara Drewe ne change pas vraiment la vie paisible de ces personnes à la campagne mais apporte des éléments extérieurs qui vont la perturber (Ben notamment). La présence des adolescentes est sans doute le meilleur atout du film. Jody, la fan amoureuse de Ben est prête à tout pour l'amour de sa vie et tout ce qu'elle fait est vraiment drôle au point de voler la vedette à Tamara. Gros problème donc pour une comédie : l'on ne rit pas ou du moins pas beaucoup. Où est donc passé l'humour so british qui a fait la réputation de nos amis anglais ?

Tamara Drewe

Le personnage de Tamara Drewe n'est pas du tout attachant. A vrai dire l'on n'apprend presque rien d'elle. Tout ce que l'on sait c'est qu'elle a le nez refait. Elle est très passive et se laisse embarquer par ses sentiments invisibles à l'écran. Cette passivité devient franchement ennuyeuse au bout d'un certain temps.
L'aspect choral du film crée un problème de rythme considérable. Les personnages secondaires ont beau se multiplier, l'on s'ennuie ferme devant le peu de choses qui arrivent dans leur vie.

Tamara Drewe

Le film propose une pseudo-critique sur les bourgeois et leur comportement loin d'être irréprochable mais ne parvient pas à convaincre.
Tamara Drewe est donc un film en demi-teinte, ni réussi, ni raté.

Erin

 
 
 

Photos du film :