Réalisé par : Gurinder Chadha
Avec : Aishwarya Rai, Martin Henderson, Anupam Kher, Nadira Babbar, Naveen Andrews
Sur un scénario de : Paul Mayeda Berges et Gurinder Chadha avec une musique de : Anu Malik et Craig Pruess
Genre : Comédie musicale
Film Indien réalisé en 2004

 

 

Synopsis du film :
Mme Bakshi n'a qu'une seule idée en tête : marier les aînées de ses quatre filles - Jaya et Lalita. Mais pas n'importe comment ! Comme toute bonne mère, Mme Bakshi est exigeante : son futur gendre se doit d'être indien et surtout... riche. Mr. Balraj, leur nouveau voisin fraîchement revenu de Londres, ferait à ce titre un prétendant parfait pour Jaya, l'aînée. Sa sœur Lalita, quant à elle, tient tête à sa mère : elle ne se mariera que par amour. Lors d'une des nombreuses fêtes extravagantes offertes par les Bakshi et leur voisin, Lalita rencontre Darcy, le meilleur ami de Balraj. Il a tout pour plaire ou presque... Ce bel hôtelier n'a que deux défauts : il est américain et fiancé. Si Darcy tombe immédiatement sous le charme de la belle Lalita, les sentiments de celle-ci sont plus mitigés...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Inspiré du roman Orgueil et Préjugés de Jane Austen, le thème du "bon mariage" se prête bien à l'univers bollywoodien dans le sens où en Inde, il faut toujours une dote pour marier une fille, ce qui coûte beaucoup d'argent aux familles. Il est intéressant de voir comment la réalisatrice Gurinder Chadha est parvenue à établir un parallèle entre l'Angleterre victorienne et l'Inde actuelle.

Coup de foudre à Bollywood

Le film est clairement adapté à un public occidental. Ainsi, la durée du film est réduite, certaines chansons sont en anglais et non en hindi et même certaines chorégraphies s'apparentent davantage à la comédie musicale américaine qu'aux films de Bollywood.

Cependant, le film aborde des thèmes préoccupant la société indienne : les mariages arrangés, l'honneur familial, les problèmes de classes sociales et l'émancipation de la femme.

Coup de foudre à Bollywood

Certes, c'est un peu niais mais le film est si énergique, coloré et original que l'on se laisse volontiers prendre afin de passer un bon moment de détente.

Malgré tout, le film propose un commentaire sur la manière dont certaines occidentaux considèrent des pays comme l'Inde. Lalita n'hésite pas à dire ce qu'elle pense de ces riches qui viennent en Inde pour s'enfermer dans des hôtels de luxe sans rien voir du pays. Un peu comme le personnage de Darcy au début du film, ces personnes pleines de préjugés, ne veulent pas vraiment en savoir plus sur le pays dans lequel ils résident. Les Indiens non résidents en prennent aussi pour leur grade puisque le personnage de Monsieur Kholi apparaît comme une personne obsédée par la richesse et le mode de vie capitaliste. Pourtant, ce dernier reconnaît que les américaines d'origine indienne oublient peu à peu leur culture, et que c'est pour cette raison qu'il veut épouser une Indienne.

Erin

 
 
 

Photos du film :