Réalisé par : Gabe Ibáñez
Avec : Elena Anaya, Bea Segura, Mar Sodupe, Andrés Herrera, Miriam Correa, Kaiet Rodríguez
Sur un scénario de : Javier Gullón avec une musique de : Zacarias M. de la Riva
Genre : Thriller
Film Espagnol réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Alors qu'il voyage à bord d'un ferry vers l'île de El Hierro, le fils de Maria, Diego, disparaît. Est-il tombé par-dessus bord ? A-t-il été kidnappé ? Personne ne le sait. Diego a simplement disparu. Six mois plus tard, tandis que Maria se bat pour surmonter sa peine et reprendre sa vie en main, elle reçoit un appel inattendu. Le corps d'un enfant a été découvert et elle doit retourner à El Hierro. Sur l'île, un paysage étrange et menaçant, peuplé par des êtres à l'air sinistre et malveillant, Maria est obligée d'affronter ses pires cauchemars. En prenant le terrible chemin qui la mènera à son fils, Maria fera la plus insoutenable des découvertes : certains mystères ne devraient pas être révélés.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Hierro est un sympathique petit thriller psychologique espagnol. Bien que l'intrigue soit simple, elle n'en reste pas moins efficace. Lorsque Maria est appelée à la morgue pour identifier son fils disparu lors d'un voyage en ferry, elle affirme ne pas reconnaître son fils. A partir de là, elle se met à voir son fils un peu partout. Persuadée que l'île cache un terrible secret, elle part donc à la recherche de son fils. Là elle découvre qu'un autre enfant prénommé Matteo a disparu. Bref, Maria se rend donc chez une allemande qui voyage en caravane et qui semble dérangée. Après un combat acharné avec cette dernière, Maria récupère un enfant qu'elle croit être son fils. La mise en scène nous pousse à croire que l'enfant retenu par l'allemande est en effet Diego le fils disparu. Pourtant, le réalisateur n'hésite pas à semer le trouble. En effet, pas une seule fois le gamin prononce "maman", ce qui ne semble pas tout à fait normal pour un enfant qui aurait été privé de sa mère pendant six mois. L'on commence alors à se demander qui est l'enfant qu'elle a enlevé ? Et si ce gamin était Matteo, lui aussi porté disparu suite à un accident de voiture ? Mais pourquoi Maria n'aurait-elle pas reconnu son fils à la morgue ? Le médecin a l'air formel et pense sincèrement qu'il s'agit de Diego. C'est pour cette raison qu'il tient à demander un test ADN qui permettrait d'établir le lien de parenté entre Maria et le corps retrouvé. L'on comprend donc, et en même temps que Maria, que le choc de la découverte du corps de Diego l'a mené à nier l'évidence.

Hierro

Cependant, le film a des défauts indéniables. Les effets visuels se multiplient et ne sont pas nécessairement agréables à regarder. Les visions de Maria sont tout aussi désagréables à regarder et ont tendance à faire perdre le fil aux spectateurs. Notons tout de même que la mise en scène est intéressante. L'utilisation de l'eau pour montrer la nouvelle phobie de Maria et par extension ce qui est arrivé à Diego est assez originale. Elle montre bien comment fonctionne l'inconscient de Maria après le choc qu'elle a subi.

Hierro

Hierro n'est donc pas un film révolutionnaire mais un petit thriller bien sympathique qui se laisse regarder sans problème.

Erin

 
 
 

Photos du film :