Réalisé par : Richard Quine
Avec : William Holden, Audrey Hepburn, Raymond Bussières, Gregoire Aslan, Noel Coward, Tony Curtis, Marlene Dietrich, Frank Sinatra, Mel Ferrer
Sur un scénario de : George Axelrod avec une musique de : Nelson Riddle
Genre : Comédie romantique
Film Américain réalisé en 1964

 

 

Synopsis du film :
Il ne reste plus que trois jours à Benson pour remettre un scénario dont il n'a pas écrit une ligne. Il se rend à Paris en espérant que le charme de la ville va l'aider à trouver l'inspiration. A court d'idée, il finit par demander à sa secrétaire de l'aider. Ensemble, ils vont imaginer une série d'histoires dont ils se voient tour à tour les héros.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Ce remake de La fête à Henriette de Julien Duvivier (1952) montre comment se déroule l'écriture d'un film et met en scène la plus grande peur de toutes les personnes dont le métier consiste à écrire : la page blanche. Richard Benson et sa secrétaire Gabrielle vont redoubler d'imagination afin d'écrire le scénario de La fille qui a volé la Tour Eiffel. Ils vont inventer et mettre en scène leurs histoires farfelues, un peu trop au goût de nombreux spectateurs. La créativité des protagonistes traverse tous les genres et permet à Richard Quine de faire de nombreux clins d'œil à la carrière d'Audrey Hepburn. Le film avance au rythme de l'imagination des personnages, ce qui peut gêner de nombreux spectateurs qui se sentiront un peu perdus face à ce fourmillement d'idées. Malgré tout, l'on peut voir dans cette petite comédie une critique du monde du cinéma de l'époque. La Nouvelle Vague et le code Hayes (interdisant la nudité notamment) en prennent pour leur grade d'ailleurs. Évidemment la critique passe par toute une série de clichés, ce qui peut éventuellement alourdir le film. Les décors vont d'ailleurs dans ce sens puisque Benson et sa secrétaire sont à Paris pour le 14 Juillet, la fête nationale en France. Les traits sont grossis mais n'est-ce pas le propre de la comédie ?

Deux Têtes Folles

Deux têtes folles n'avait pas su séduire la critique lors de sa sortie et l'on peut aisément comprendre pour quelles raisons. En dépit des thèmes abordés comme la critique du 7ème art par exemple et de la forme (le film dans le film), le film manque cruellement de finesse et apparaît donc comme une comédie assez lourde et maladroite. Il n'empêche que Deux têtes folles est un film sympathique, se laissant volontiers regarder lorsque l'on n'a pas envie de réfléchir. Les mimiques irrésistibles d'Audrey Hepburn raviront tout de même ses admirateurs.

Deux Têtes Folles

Erin

Critique :

Il parait que c'était le film qu'Audrey Hepburn aimait le moins. Pourtant le film est plutôt bien. Son seul défaut serait qu'il part un peu en vrille par moments, ce qui peut vite épuiser le spectateur. Mais Audrey Hepburn et William Holden forment un excellent duo, certaines répliques et scènes sont vraiment marrantes, j'ai adoré les petites apparitions de Tony Curtis dans le rôle du mec (vraiment) en second rôle ("non moi c'est pas Maurice, c'est Philippe", "pourquoi je suis pas le premier policier??"). Le film en lui-même est bien réalisé, plutôt original.
Ce film m'a rappelé vaguement le dernier film d'Almodovar, "Etreintes Brisées" (avec les scènes de Penelope Cruz qui ressemble à une certaine Audrey Hepburn qui joue pas très bien volontairement dans "Filles et Valises") et aussi un court métrage suédois ("Boy meets girl"). J'ai trouvé que c'était un bel hommage au cinéma et qu'on avait droit à une sympathique histoire d'amour.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :