Réalisé par : Hideo Nakata
Avec : Jun Kunimura, Ken Mitsuishi, Masato Hagiwara, Miki Nakatani
Sur un scénario de : Hisashi Saito avec une musique de : Kenji Kawai
Genre : Thriller
Film Japonais réalisé en 2000

 

 

Synopsis du film :
Un jeune homme organise l'enlèvement de la femme d'un riche homme d'affaire. Mais rien ne se passe comme prévu, avec une victime un peu trop consentante.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Si vous n'avez pas vu le film, on vous conseille de ne pas poursuivre la lecture de cet article.

Chaos

Après quelques minutes envoutantes, premier rebondissement dans l'histoire : la femme kidnappée a elle-même organisée son enlèvement. Mais pourquoi ? Voilà la question qui va trotter dans l'esprit du spectateur pendant une bonne partie du film. Cette même femme va être assassinée. Mais par qui ? Et pourquoi ? Qui avait connaissance de l'endroit où elle se trouvait si ce n'est le kidnappeur lui-même ?
On a beau remuer ses méninges dans tous les sens, difficile de trouver ce qui va bientôt nous être dévoilé. Alors que l'on pensait que la femme avait organisé son enlèvement pour une raison encore inconnue, l'on découvre avec stupeur que ce sont en réalité le mari et sa maitresse Saori qui sont les véritables maitres du jeu. La maitresse et la femme se sont battues, le mari a tué sa femme et pour cacher tout cela, la maîtresse a l'idée de jouer sur sa ressemblance avec la femme. Ainsi, le meurtre ne peut pas être associé au mari.
On est d'accord, le scénario et la mise en scène relèvent jusqu'ici du génie. Il est aussi intéressant de noter que le spectateur mène la même enquête que le faux kidnappeur, personnage duquel a priori, l'on ne devrait pas se sentir proche.
Malheureusement, la fin du film a tendance à gâcher tout le plaisir visuel que le spectateur a pu éprouver face à une intrigue si fine, et si bien ficelée. Une fois, la vérité révélée, le film a tendance à devenir bien plat. Tout se met alors à tourner autour de Saori et l'on a parfois du mal à comprendre ses sentiments et ses motivations. Pourquoi quitte-t-elle subitement son amant pour partir avec le pseudo kidnappeur ? L'amour est capable de tout, nous sommes d'accord mais pourquoi donc préfère-t-elle la mort que tenter de vivre ? La folie a-t-elle joué un rôle décisif ? Est-ce une sorte de punition divine ? Possible aussi. Le problème réside sans doute dans le fait que le spectateur ne connaisse absolument rien de cette femme si ce n'est qu'elle est la maitresse d'un homme marié et qu'elle a suffisamment de sang froid pour devenir le double d'une autre. Sa psychologie n'est développée qu'à la fin du film mais il est déjà trop tard.
Nakata parvient pourtant à créer une ambiance glaciale et trouble qui donne envie aux spectateurs d'en savoir toujours plus. Les rebondissements sont nombreux et raviront tous les spectateurs. Signant un film hybride, entre le thriller et le mélodrame, l'on peut regretter que le film de Nakata perde en intensité lors de sa dernière partie. On a frôlé le chef d'œuvre.

Erin

 
 
 

Photos du film :