Réalisé par : Gabriel Laferrière
Avec : Samy Seghir, Jérémy Denisty, Rachida Brakni, Denis Podalydès, Chloé Coulloud, Joséphine Japy, Farida Khelfa, Valérie Lemercier, Josiane Balasko, Olivier Baroux, Elie Semoun
Sur un scénario de : Philippe et Marc de Chauveron avec une musique de :
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Sami Benboudaoud, 14 ans, vit heureux avec ses potes dans sa cité de Châlon. Hélas, le destin l'arrache un jour à son paradis, et le propulse dans l'enfer de... Neuilly-sur- seine ! Là, il est confié à sa tante Djamila, qu'il rencontre pour la première fois, et à son mari, Stanislas de Chazelle, héritier d'une vieille famille française extrêmement rigide sur les bonnes manières. Dans leur hôtel particulier de Neuilly, Sami va devoir partager le quotidien de Charles, son cousin du même âge, plein de préjugés racistes et obsédé par son ambition de devenir un jour... Président de la République ! Heureusement, au très chic collège privé Saint-Exupéry où il fait une arrivée remarquée, Sami tombe sous le charme de Marie, la plus belle fille de la terre... Pour la séduire et réussir sa nouvelle vie, il va devoir prouver à tous qu'il n'est pas une racaille de banlieue, prête à piller l'hôtel particulier, rançonner ses nouveaux copains, et brûler des voitures.

 
 

Analyse de film :

Critique :

Il est parfois bien de regarder des films qui a priori n'avaient rien pour nous séduire lors de leurs sorties en salles. Disons le d'emblée, Neuilly sa mère est une très agréable surprise. Cette comédie rafraîchissante joue évidemment sur les clichés. Un jeune Sami de la cité de Châlon vient habiter temporairement chez sa tante qui vit à Neuilly. Le choc des cultures est inévitable et c'est précisément de ce fossé entre Sami et le monde de sa tante que naissent l'humour et les situations cocasses.
L'on retiendra le personnage de Charles le cousin de Sami, UMP comme ce n'est pas possible d'être et qui rêve déjà de devenir président de la République. Les références à la politique sarkozyste vont d'ailleurs bon train : " Étudier plus pour réussir plus", " Ma chambre tu l'aimes ou tu la quittes". La découverte de la chambre de Charles décorée aux couleurs de l'UMP ne peut pas laisser indifférent.
Dans les inoubliables, il y a aussi le père de famille incarné par Denis Podalydès qui appartient à la vieille époque et qui frôle la crise d'apoplexie lorsque Samy a le malheur de couper sa salade avec un couteau. Sacrilège !

Neuilly sa mère

En dépit de ce fossé entre deux cultures, l'on nous montre également comment des jeunes de bonnes familles et sans problèmes sociaux peuvent se comporter aussi mal que les personnes dont elles ont peur et qu'elles dénigrent (exemple : les gars de la cité Picasso).
Les rebelles blondinets du collège vont faire manger du porc à Samy en sachant parfaitement qu'il n'y a pas droit et vont même payer les gars de la cité Picasso pour le lyncher. Sachant que Marie, la fille sur laquelle craque Sami déteste la violence, ils ne vont pas hésiter à le pousser à agir violemment pour éloigner les tourtereaux l'un de l'autre. Vicieux non ?
Qu'en est-il de Sami ? Venant d'une zone dite difficile, il n'en est pas moins un bon élève, simple et énergique mais qui est pourtant victime des préjugés lorsqu'il arrive à Neuilly. Au fond, la situation est assez triste. Mais le réalisateur parvient à signer une comédie sans prétention qui grâce à ses excès et ses jeunes acteurs talentueux parvient à faire rire. On n'en demandait pas plus.

Neuilly sa mère

Erin

 
 
 

Photos du film :