Réalisé par : Howard Hawks
Avec : Jane Russell, Marilyn Monroe, Charles Coburn
Sur un scénario de : Charles Lederer avec une musique de :
Genre : Comédie
Film Américain réalisé en 1953

 

 

Synopsis du film :
Une blonde explosive, croqueuse de diamants et une brune foudroyante éblouie par les muscles des beaux messieurs s'embarquent pour la France. Sur le paquebot se trouvent le richissime Piggie et les athlètes américains de l'équipe olympique.

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Les hommes préfèrent les blondes, seule comédie musicale du grand Howard Hawks est une véritable réussite. Film audacieux, il n'hésite pas à lever les tabous en abordant des thèmes comme le sexe et l'argent.

Adapté du roman d'Anita Loos (1925), le film est construit sur l'opposition des personnages principaux. Lorelei se sert de sa plastique avantageuse pour obtenir ce qu'elle veut : de l'argent et des diamants. Dorothy, sa meilleure amie ne peut pas s'empêcher de tomber amoureuse d'hommes sans argent. Cette opposition est traduite à l'écran par le choix de deux actrices au physique très différent : Marilyn Monroe la blonde, Jane Russell la brune.

Les Hommes Préfèrent les Blondes

Chacune interprète avec brio son rôle. Marilyn Monroe fait de Lorelei la parfaite nunuche obsédée par l'argent. Son obsession va si loin qu'elle mène à des situations cocasses et drôles (par exemple lorsqu'elle reste coincée dans l'hublot de la cabine après avoir cherché une photographie compromettante, ou encore le "vol" de la tiare). Mais le plus impressionnante reste les numéros de danse et de chant qui subliment l'actrice. De We're Just Two Little Girls from Little Rock qui ouvre le film de manière flamboyante à Diamonds are a girl's best friend en passant par Bye Bye Baby, tous ces numéros magnifient le film. Marilyn a su insufflé beaucoup de sensualité à son personnage ce qui lui a permis de l'ériger en véritable symbole sexuel. Est ce un moyen pour Lorelei de s'émanciper des hommes ? Peut être. Après tout, Lorelei n'est sans doute pas aussi nunuche qu'elle veut bien le montrer : " "Je peux faire preuve d'intelligence quand c'est important, mais la plupart des hommes n'aiment pas ça". Les hommes contraignent ils les femmes à user de leurs charmes pour s'imposer ? Est il possible que les hommes ne s'intéressent pas à l'intelligence d'une femme pour mieux la dominer ? Mais qui mène vraiment le jeu ? L'on notera que ce sont bel et bien les femmes qui mènent la danse dans le film de Hawks alors que les hommes eux se laissent mener par le bout du nez, que ce soit un milliardaire, un détective ou encore un juge.

Les Hommes Préfèrent les Blondes

Les hommes préfèrent les blondes est donc un film féministe avant l'heure. Et c'est le personnage de Dorothy qui le représente le mieux. Physiquement plus masculine que Lorelei, elle sait aussi bien jouer de son physique que de son intelligence. Elle montre qu'en dépit de ses formes généreuses et féminines, elle a la même trampe qu'un homme. Insolente et directe, elle n'hésite pas à faire tomber les tabous dans une scène spectaculaire où elle danse au milieu d'athlètes.

Les Hommes Préfèrent les Blondes

Mais au delà de l'aspect féministe de son film, Hawks signe une excellente comédie sophistiquée et dont les personnages même secondaires marquent le spectateur. Leurs défauts exagérés à souhait mais sans devenir grotesques mènent à des situations et des répliques particulièrement drôles. Enfin, visuellement, le film est splendide et dès les premières minutes le spectateur est captivé par tant de beauté. Les numéros de danse et de chant rythment avec brio le film. Ils n'interviennent pas à tout moment, ce que l'on reproche souvent aux comédies musicales, mais à des moments clés. Impertinent, le film jouit d'une fraîcheur incroyable notamment grâce à ses deux actrices.

Les Hommes Préfèrent les Blondes

Erin

 
 
 

Photos du film :