Réalisé par : Olivier Baroux
Avec : Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau, Théo Fernandez, Sarah Stern, Pierre Lottin, Fadila Belkebla, David Kammenos, Sami Outalbali
Sur un scénario de : Phillipe Mechelen avec une musique de :
Genre : Comédie
Film Français réalisé en 2011

 

 

Synopsis du film :
A Bouzolles, tout le monde connaît la famille Tuche. Jeff, Cathy et leurs trois enfants vivent du système D. Respectueuse de la philosophie Tuche, « l'homme n'est pas fait pour travailler », toute la famille s'emploie à être heureuse malgré le cruel manque de revenus. Leurs vies étaient toutes tracées. Ils seraient toujours pauvres, mais heureux. Mais un bouleversement va mettre en péril ce fragile équilibre. Les Tuche vont devenir riches, très riches. 100 millions d'euros gagnés à « L'Euroloterie » vont tout changer. Quitte à changer de vie, autant changer de lieu. Quoi de plus logique pour les Tuche que d'aller vivre à Monaco, là où Cathy a toujours rêvé d'habiter. Ils devront se faire accepter, s'intégrer dans leur nouvelle patrie, changer leurs habitudes sans changer leurs sentiments. La partie n'est pas gagnée pour cette famille qui a comme adage « Tuche pour un, Un pour Tuche ».

 
 

Analyse de film :

Critique :

Qui n'a jamais rêvé de gagner au loto et de changer de vie ? Qui n'a jamais imaginé ce qu'il ferait avec des millions d'euros ? Aussi rare que cela puisse arriver, cette chance est arrivée à la famille Tuche qui voit les choses en grand. Ainsi, ils décident d'aller vivre une nouvelle vie à Monaco, la patrie de Stéphanie de Monaco dont Cathy, la mère de famille est une fan.

Les Tuche

Vivre sur le rocher n'est pas seulement une question d'argent et ça les Tuche l'ont parfaitement compris. C'est pourquoi Jeff Tuche, le père de famille fait comprendre à sa famille qu'il va falloir s'adapter à ce monde très différent de Bouzolles. Malgré toutes les bonnes volontés des membres de la famille Tuche, la nature revient toujours au galop. La famille Tuche est à la fois attachante et drôle mais aussi un peu trop caricaturale, atypique pour que l'on puisse se reconnaître en eux. Comme de nombreux gagnants au loto qui ont rapidement dépensé leur argent, cette nouvelle fortune permet toutes les folies y compris s'acheter une baraque à frites pour le jardin.

Le comique naît principalement du décalage entre les classes sociales. Les Tuche ne connaissent pas les codes de la bourgeoisie. Par exemple lorsque la fille décide de prendre une douche et se retrouve face à un flacon de Chanel n°5, elle demande un gel douche. Rien de bien nouveau mais là où ça devient intéressant c'est que le réalisateur ne se focalise pas sur les Tuche comme intrus d'un monde, il s'intéresse aussi à la population huppée monégasque. Cette population connaît tous les codes à respecter en société pour faire bonne figure et l'hypocrisie doit être maitrisée pour survivre. Cette hypocrisie on la retrouve à l'arrivée des Tuche qui n'ont pas vraiment l'air d'avoir de l'argent. Mais dès qu'il est avéré qu'ils ont gagné à la loterie, le discours change et ils sont les bienvenus. Mais ces riches ne connaissent pas la vraie vie. Ils ont oublié les plaisirs simples : aller faire des courses,  passer un moment en famille à un match de football ou encore sauter dans une piscine. Autre différence majeure entre ces deux mondes : le rapport à la famille. Les Tuche sont très attachés à la famille. Ils vivent tous ensemble avec la grand-mère et préfèrent renoncer à Monaco que de se séparer. Un pour Tuche, Tuche pour un !

Les Tuche ne parviendront évidemment pas à s'intégrer à la vie monégasque mais leur présence souvent nuisible va pourtant éclairer certains habitants sur ce qui est important dans la vie.

Les Tuche

Peut-on voir dans cette comédie réussie une certaine forme de critique sociale ? Possible.

Voici quelques éléments de réflexion. Le grand père Tuche est censé avoir inventé le chômage et Jeff Tuche revit lorsqu'il est licencié. Il accepte même d'entrainer l'équipe junior de Monaco à condition de ne pas être payé. Bien que cela soit assez comique en soi, ce n'est pas bien réaliste. Il est donc possible que derrière cet aspect se cache une critique sociale. Est ce un moyen de dire que les salaires ne sont pas assez élevés ?

Bref, une bonne petite comédie qui permet de se détendre, et de ne pas se prendre la tête. Exactement ce qu'il faut pour bien commencer l'été.

Erin

 
 
 

Photos du film :