Réalisé par : Antoine de Gaudemar
Avec : Anthony Burgess, Jan Harlan, Christiane Kubrick, Stanley Kubrick, Malcolm McDowell, Laurent Mucchielli, Gaspar Noé, Elisabeth Roudinesco, Bernard Williams
Sur un scénario de : Michel Ciment et Antoine de Gaudemar avec une musique de :
Genre : Documentaire
Film Français réalisé en 2001

 

 

Synopsis du film :
Documentaire sur Orange Mécanique : reflet des années 1970 ?

 
 

Analyse de film :

Critique :

On le sait : Orange Mécanique du grand Stanley Kubrick a divisé, divise et divisera encore pendant longtemps. Ce documentaire réalisé par Antoine De Gaudemar et Michel Ciment, un des rares critiques au monde et le seul en France à avoir pu interviewer Kubrick.
Ce documentaire présenté à Cannes cette année dans la section Cannes Classics tente de restituer le film dans son époque. Ainsi, l'on apprend une quantité d'informations sur les années 1960 et 1970 : la bataille entre les Rockers et les Mods par exemple.

Il était une fois ... Orange mécanique

Malcolm McDowell a noté et fait remarquer que l'accueil du film a changé. Violemment rejeté à l'époque et accusé d'inciter à la violence, la jeunesse d'aujourd'hui a plus de recul face à une violence de plus en plus présente dans nos sociétés et véhiculée par les médias. C'est pour cette raison que le public aujourd'hui arrive à rire devant ce film. Rappelons que le film avait fait scandale au point d'interloquer les représentants de l'État en Grande Bretagne et que suite à des menaces de mort, Kubrick craignant pour sa famille avait fait retirer le film de l'affiche jusqu'à sa mort. Ainsi, le film n'a été redécouvert en Angleterre que dans les années 1990.

Malcolm McDowell à Cannes
Malcolm McDowell à Cannes, 2011

Le documentaire se pose aussi la question de l'influence de ce film sur le public.

Le film montre aussi des interviews d'Anthony Burgess, l'homme et le grand écrivain qui a écrit Orange Mécanique. Si cet élément est si important c'est que bien qu'ayant collaboré avec Kubrick sur le scénario, l'écrivain ne fut pas satisfait du film proposé par Kubrick qui selon lui déformer le propos de son œuvre littéraire (le dernier chapitre non connu de la version lue par Kubrick est omis dans le film). Pourtant, ici pas de mauvaise critique, l'écrivain raconte la genèse de son œuvre et parle du contexte dans lequel il a écrit Orange Mécanique.

De grands sociologues, historiens et psychanalystes apportent tous leur explication aux années 1970, ces années où le terme d'insécurité que l'on entend chaque jour, était crée. Pourquoi ce sentiment est il né à cette époque ? Le documentaire vous le dira.

Il était une fois ... Orange mécanique

Une partie du documentaire est consacrée à la psychiatrie, aux thèses de Foucault et à Pavlov. Et c'est finalement le véritable propos de l'œuvre de Burgess : est ce qu'empêcher un homme foncièrement mauvais de faire le mal via un traitement médicamenteux est conforme au bien ? C'est à dire priver un homme de son libre arbitre est il quelque chose de bien ? Quel rôle joue les gouvernements dans ce genre d'affaire ?

Enfin, une quantité d'anecdotes souvent racontées par le grand et fort sympathique Malcolm McDowell viennent enrichir ce documentaire fort bien fait et intéressant. Vous apprendrez ainsi que les scènes où Alex doit garder les yeux ouverts grâce à des écarquilleurs ont été difficile à tourner pour l'acteur qui a bien failli perdre un œil. Vous apprendrez comment l'acteur a été choisi par Kubrick ou encore pourquoi Alex ouvre mécaniquement la bouche dans la scène finale. Enfin, la veuve du réalisateur : Christiane qui fait un travail fabuleux pour l'œuvre de son défunt époux apporte son lot d'informations aussi riches qu'intéressantes.

Christiane Kubrick

Un documentaire à ne pas manquer.

Erin

 
 
 

Photos du film :