Réalisé par : Pou-Soi Cheang
Avec : Louis Koo, Richie Ren, Shui-Fan Fung, Michelle Ye, Suet Lam
Sur un scénario de : Kam-Yuen Szeto avec une musique de : Xavier Jamaux
Genre : Thriller
Film Hongkongais réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Un homme dont le métier consiste à maquiller des crimes en accidents, est persuadé que le décès de sa femme n'est pas accidentel...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Accident

Le réalisateur nous plonge dès la première scène dans le milieu. En effet, les spectateurs assistent à un meurtre minutieusement préparé afin de le faire passer pour un malheureux accident. Le spectateur se retrouve témoin de l'accident et ne réalise qu'après coup qu'il a assisté à un meurtre. L'entrée en matière est donc efficace. On se rend alors compte du talent que possède ce groupe d'individus.
On s'attend donc à voir d'autres meurtres maquillés en accidents. Or, les attentes du spectateur sont rapidement déçues. Un seul autre exemple de ce type sera montré.

Accident

Le film change complètement de direction après le second accident mis en scène par notre groupe de professionnels. En effet, tout ne se passe pas comme prévu et un bus ayant perdu le contrôle tue plusieurs personnes dont l'un des protagonistes. On ne peut pas s'empêcher de se demander si cela est vraiment un accident ou pas. Nous voilà devenus paranoïaques ! Et c'est bien là que réside la principale qualité du film. Il sera désormais difficile de distinguer la réalité et l'imagination paranoïaque. Il ne faut donc pas se fier aux apparences.
Le personnage principal, qui a perdu sa femme dans un accident de la route, se met alors à douter. Et si ce n'était pas un accident ? Ce qui est intéressant, c'est de voir comment ce personnage extrêmement intelligent, futé et perfectionniste va tomber dans une paranoïa justifiée ou pas.
Soudain, tout devient flou. Le protagoniste se met à soupçonner un assureur. On ne sait pas exactement d'où vient ce personnage. Les souvenirs de sa femme décédée resurgissent et se mélangent avec la réalité. Ce flou est à la fois une qualité et un défaut. D'un côté, ce flou peut nous faire croire que tout ce que l'on voit à présent est imaginé par le personnage principal qui devient obsédé par l'accident de sa femme et d'un autre, il peut déconcerter le spectateur qui aura l'impression d'avoir raté quelque chose.
On tente tout de même de se replonger dans le film car la question de l'accident prétendu de la femme du héros doit encore être éclaircie. Le problème, c'est que rien n'est résolu. Tout est laissé en suspens. A la fin, on ne sait pas si cette femme a été assassinée ou si elle a eu un terrible accident. Cela laisse évidemment la porte ouverte aux hypothèses les plus folles. On peut donc imaginer que la femme du héros a été assassiné par le même type de groupe dans lequel travaille son mari. Son accident serait en fait un meurtre. L'illusion de l'accident aurait donc été parfaite.

Accident

Mais comment distinguer un vrai accident d'un faux accident ?
Malgré un jeu intéressant sur les apparences, le film ne parvient pas à captiver le spectateur. La lenteur du rythme général se fait ressentir à plusieurs reprises. Le propos est intéressant mais mal mené. Bref, Soi Cheang nous livre un film plutôt inégal, qui a cependant le mérite de nous questionner sur la paranoïa.

Erin

Critique :

Le synopsis me semblait intéressant sur papier. Les vingt premières minutes donnent envie de regarder la suite. On sent que le film a du potentiel, que l'idée est là. Malheureusement, Accident se plante. Le scénario aurait pu être énorme mais à force d'être trop écrit pour nous impressionner, il se perd. Certaines situations sont peu crédibles (vous avez déjà vu une femme se promenait dans la rue avec un cerf-volant la nuit avec de la pluie en plus? oui c'est une des techniques pour permettre de tuer quelqu'un discrètement...). Quant au reste du film, ce n'est guère intéressant, ni très palpitant, malgré les gros trips du réalisateur (parano? réalité?). On s'ennuie pour être franche. De plus, même s'ils sont corrects, les acteurs n'ont pas l'air de s'investir plus que ça dans leurs rôles.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :