Réalisé par : Ridley Scott
Avec : Orlando Bloom, Eva Green, Liam Neeson, David Thewlis, Jeremy Irons, Brendan Gleeson, Edward Norton, Michael Sheen
Sur un scénario de : William Monahan avec une musique de : Harry Gregson-Williams
Genre : Film historique
Film Américain réalisé en 2005

 

 

Synopsis du film :
L'aventure extraordinaire d'un homme ordinaire, précipité dans un conflit qui va durer des décennies : les croisades. Etranger sur une terre qui lui est étrangère, il va servir un roi condamné, s'éprendre d'une troublante et inaccessible reine avant d'être fait chevalier. Il lui faudra protéger les habitants de Jérusalem, dont une immense armée a entrepris le siège, sans jamais cesser de lutter pour maintenir une paix fragile...

 
 

Analyse de film :

Critique :

Le sujet du film est intéressant mais malheureusement le film ne l'est pas. Pourquoi ce n'est pas intéressant ? Tout simplement parce que le film est d'un ennui presque mortel. J'ai failli m'endormir à plusieurs reprises, vers la fin, j'étais avachie mais heureusement que quelques minutes plus tard, on avait droit au générique de fin. Heureusement qu'il y a quelques scènes de combat qui m'ont tenu éveillée. Le film est très long. J'ai cru qu'il n'allait jamais se terminer. Heureusement qu'il y a aussi une belle photographie et une bonne musique.

Kingdom of Heaven

Orlando Bloom ne joue pas trop mal mais disons qu'il est quand même fade et a, je trouve, du mal à tenir ce genre de films en tête d'affiche. De plus, il m'a assez énervé avec ses phrases niaises toutes les 5 minutes. Eva Green elle c'est pareil. Elle joue correctement mais énerve vite. Pourquoi ? Tout d'abord à cause de ces plans sur elle (et son regard qui transforme le film en parodie) toutes les 30 secondes alors qu'on ne sait pas trop pourquoi ça fout là. Mais aussi car j'ai l'impression qu'on l'a mise là car il fallait bien une fille dans une superproduction américaine. Les autres acteurs, qui sont à la base bons, sont tout simplement ici inexistants.

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :