Réalisé par : Nora Ephron
Avec : Meryl Streep, Amy Adams, Stanley Tucci, Chris Messina
Sur un scénario de : Nora Ephron avec une musique de : Alexandre Desplat
Genre : Biopic
Film Américain réalisé en 2009

 

 

Synopsis du film :
Julia Child est la femme qui a changé pour toujours la façon de cuisiner de l'Amérique. Mais en 1948, elle n'est encore qu'une Américaine anonyme vivant en France. Le travail de son mari les a amenés à s'installer à Paris, et Julia cherche activement une occupation. C'est alors qu'elle se prend de passion pour la cuisine française... Cinquante ans plus tard, Julie Powell a l'impression d'être dans une impasse. Elle va avoir 30 ans, et pendant que ses amies connaissent bonheur et succès, elle végète dans son travail. Julie se lance alors un défi complètement fou : elle se donne exactement un an, 365 jours pour cuisiner les 524 recettes du livre de Julia Child - Mastering the Art of French Cooking, et elle crée un blog pour relater son expérience...

 
 

Analyse de film :

Critique :

J'avoue que je suis allée voir ce film juste parce qu'il y avait Meryl Streep et Amy Adams (et aussi parce qu'il y a de la bouffe). Le nom de Nora Ephron peut faire fuir certains (enfin certains de ses films sont sympas mais comme on dit, ils sont "sans plus"). Les deux actrices s'en sortent très bien. Je comprends que Meryl Streep peut vite énerver (la VF y est pour quelque chose) et au début je me suis dit "ouhlala qu'est-ce qui lui prend à la Meryl?" mais finalement au bout d'un moment, je l'ai bien aimé dans ce film. Après "Le Diable s'habille en Prada", Meryl retrouve Stanley Tucci (il joue son époux). L'acteur est également super (comme d'habitude). J'ai également trouvé Amy Adams très bien.

Julie et Julia

J'ai trouvé le film en lui-même plutôt divertissant (je m'attendais à largement pire, vu les critiques que j'ai pu lire) et je l'ai même trouvé assez intéressant. Nora Ephron ne va peut-être pas toujours loin dans ses "explications" mais j'ai senti de bonnes intentions, où elle voulait en venir (la cuisine est un moyen pour ces deux femmes d'exister car l'une a besoin d'une occupation, de faire quelque chose, l'autre est secrétaire, s'occupant de certains problèmes reliés au 11 septembre, son boulot n'est pas ce qui la comble le plus). A mon goût, le montage du film est plutôt réussi. Même si le film se termine bien (en même temps on s'y attendait et puis pourquoi ce film se terminerait-il mal?), j'ai bien aimé la fin qui m'a un peu surprise (je ne dirai rien). Bref on se dit "happy end mais...".

Julie et Julia

Julie et Julia n'est peut-être pas la comédie du siècle mais c'est sans prétention, divertissant, qui s'adresse à n'importe qui (et oui, dans le film, on s'aperçoit que ce n'est pas de la grande cuisine mais des recettes à la portée de tout le monde, avec des gens normaux quoi). En sortant de la salle, c'est bizarre mais j'avais super faim...

Tinalakiller

 
 
 

Photos du film :